L'Age de l'éloquence : Rhétorique et «res literaria» de la Renaissance au seuil de l'époque classique

Front Cover
Librairie Droz, 2002 - Literary Criticism - 882 pages
1 Review
L’Âge de l’éloquence démontre l’utilité, pour l’historien de la culture, du paradigme rhétorique. La première partie apprécie la longue durée : Antiquité classique et tardive, Renaissance italienne et Réforme catholique. On y voit s’établir et se rétablir dans la culture européenne la fonction essentielle de médiation, de transmission et d’adaptation exercée par la rhétorique. Les débats relatifs au " meilleur style ", à la légitimité et à la nature de l’ornatus, à la définition de l’aptum, ne sont pas le privilège de professionnels de la chose littéraire : ils mettent en jeu, à chaque époque, l’ensemble du contenu de la culture et impliquent la stratégie de son expansion et de sa survie. Les parties suivantes examinent respectivement deux grandes institutions savantes de la France humaniste, le Collège jésuite de Clermont et le Parlement de Paris. A l’horizon apparaissent le public féminin et le public de cour, que la res literaria savante et chrétienne ne saurait ignorer sans se condamner à la stagnation ou à l’étouffement. Les débats rhétoriques entre jésuites ou entre magistrats gallicans oscillent donc entre la nécessité de ne rien sacrifier de l’essentiel, et l’autre nécessité, celle de doter cet " essentiel " d’une éloquence propre à le faire aimer, admirer, embrasser par les "ignorans ". Autant de débats qui se nourrissent de l’abondante jurisprudence accumulée par la tradition humaniste et chrétienne. Le classicisme surgit ainsi, dès le règne de Louis XIII, comme une solution vivante et efficace à un problème qui n’a rien perdu de son actualité : comment transmettre la culture en évitant le double péril de la sclérose élitiste et de la démagogie avilissante ?
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

INTRODUCTION
1
rôle pionnier
16
Eloquence française et res literaria savante 2022 Fonction média
30
Aetas ciceroniana
37
Chapitre premier Le ciel des Idées rhétorique
47
Sénèque et Tacite
57
Tacite le Dialogue des Orateurs
63
Saint Augustin le De Doctrina Christiana
70
de Dieu 367368 Transfiguration de la Cour en palestre de sainteté
368
Les Peintures Morales du P Le Moyne 379391 Le frontispice
386
Le programme de réforme du P François Vavasseur
407
CONCLUSION DE LA DEUXIÈME PARTIE
418
Chapitre premier Eloquence parlementaire et république
427
la Civitas litterarum
436
une grande éloquence
443
Naissance dune grande éloquence des magistrats
466

Essor et désastre de la première Renaissance cicé
77
La fin du siècle de Léon X Le Ciceronianus dErasme
92
Etienne Dolet et le De Imi
110
Le Concile de Trente et la réforme de léloquence
116
les rhétoriques borroméennes 15751595
135
un idéal de sublime chrétien 148
148
La seconde Renaissance cicéronienne
162
le P Rcggio et
179
son œuvre rhétorique 183186 Deux grandes synthèses jésuites
186
Urbain VIII Barberini et la seconde Renaissance
202
CONCLUSION DE LA PREMIÈRE PARTIE
227
Du MULTIPLE À LUN LES STYLES JÉSUITES 223
240
La mise en place des institutions jésuites à Paris 16181643
247
Les prédicateurs de Cour Richeome Coton Binet
257
Les théoriciens de la sophistique sacrée
279
Le P de Cressolles
299
Le P Coussin et la Querelle du sublime chrétien 334342
334
Apogée et crépuscule de la sophistique sacrée
343
Le P Pierre Josset 39354 Les oscillations de la rhétorique
354
chrétienne de recourir à une sorte dhyperrhétorique 361362
361
La magistrature oratoire du Palais 15601627
475
Guillaume du Voir et le mythe dune grande éloquence civique
492
Crépuscule de la magistrature oratoire du Palais
519
Le Discours sur la Parole de Jérôme Bignon 543569
551
portrait de celui
558
chefdœuvre ultime de la rhétorique
567
à la politique gallicane de Richelieu commande une considération
583
Le malaise dune génération 592596 Le mal du siècle des jeu
596
le témoi
611
antithèse de celui de Bignon Cicéron
620
Antoine Le Maistre héritier dune tradition de Cicerons françois
631
Le chant du cygne des Remonstrances 642646 Le bonheur
644
LAcadémie fondée par Richelieu a des buts plus modestes et plus
651
De lacadémie de Christophe
660
Les deux rhétoriques
673
686 Rhétorique jésuite et rhétorique gallicane 687 Du genre
686
démonstratif érudit des Remonstrances à lidéal délibératif de
695
BIBLIOGRAPHIE
707
Copyright

Other editions - View all

Common terms and phrases

About the author (2002)

Historien, essayiste, spécialiste de l’histoire culturelle, Marc Fumaroli, né en 1932, est professeur au Collège de France. Il est également membre de l’Académie française depuis 1995. De lui, les Éditions Gallimard ont récemment publié Trois institutions littéraires (Folio histoire n° 62), La diplomatie de l’esprit. De Montaigne à La Fontaine (Tel n° 316), Exercices de lecture. De Rabelais à Paul Valéry (Bibliothèque des Idées, 2006), Chateaubriand : Poésie et Terreur (Tel n° 338), Le sablier renversé. Des Modernes aux Anciens (Tel n° 395).

Bibliographic information