Le guide du voyageur à Poitiers

Front Cover
1851
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 189 - Ainsi, dans ses différentes divisions, la façade de NotreDame nous montre sculptée toute une histoire de la religion , depuis la faute originelle jusqu'à la consommation des siècles. Nous y voyons se dérouler, au premier ordre, la chute du premier homme suivie du règne de l'orgueil et du mensonge, puis les promesses successives d'un libérateur, et la naissance d'un divin enfant qui ramène avec lui sur la terre la vérité et la miséricorde. Au second étage, siégent les apôtres , continuateurs...
Page 108 - Jeanne étoit logée et qu'il la veit monter à cheval toute armée à blanc, pour aller audit lieu d'Orléans, et me montra une petite pierre qui est au coing de la rue Saint-Étienne, où elle print avantage pour monter à cheval (1).
Page 40 - Ancienne près ladicte église Sainct>> Pierre-le-Pullier, et en ung arbre appellé 'sceu près ladicte église » Nostre-Dame-1'Ancienne , mist et pendit son escharpe et gibbecière » en laquelle estoyent ladicte vraye croix et reliques, et au pied dudict » sceu s'endourmyt ; et elle esveillée , ainsi que fut le plaisir de Dieu ; « la branche où elle avoyt pendu ladicte gibbecière se esleva si très» bault que ladicte vierge ne pouvoyt avoyr sadicte gibbecière.
Page 250 - Angers (1846). — Mémoires de la Société archéologique de l'Orléanais. Tome I", gr. in-8° de 24 feuilles 3/4. Imp. de Jacob, à Orléans. — A Orléans, chez Gatineau. A Paris, chez Dumoulin. — Chroniques populaires du Poitou, des Gaulois à l'an 1000, recueillies sur les bords de la Vienne, de la Gartempe et du Clain, par M. Le Touzé de Longuemar. In-8° de 25 f.
Page 250 - HISTOIRE DE SAINTE RADEGONDE, reine de France au vie siècle et patronne de Poitiers, par M.
Page 70 - Vous déplorerez, et vous aurez raison, la fâcheuse pensée qui porta Mer de La Poype à placer le grand autel sous la grande voûte du transsept. Il était auparavant, sui182 vant les prescriptions liturgiques, élevé au fond de la basilique, où il produisait un effet plus conforme sous tous les rapports (1). » Je suis peu compétent, hélas! pour trancher la question. Mais ce que je puis dire, c'est que le souvenir que j'ai personnellement gardé de l'ancien...
Page 228 - ... (7) Porte de la Tranchée. Tranchée (la), porte de ville et faubourg de Poitiers. (Voir Rédet, Dict. top.) (8) Etangs de Saint-Hilaire et de Monlierneuf. — L'étang de Saint-Hilaire fut établi par le chapitre de la Collégiale sur l'autorisation qui lui en fut donnée, en 1143, par Louis VII, duc d'Aquitaine, comme époux d'Aliénor, pour l'ornement et la sûreté de la ville de Poitiers.
Page 35 - ÉCOLE ROYALE ACADÉMIQUE DE PEINTURE »SCULPTURE, ARCHITECTURE
Page 101 - Tenir un; fois en sa vie, et en personne, accompagné de 4 hommes d'armes, garder pendant 40 jours et 40 nuits le pont et la porte de Saint-Anjeobert.
Page 178 - Et comme il fut devant l'image de Nostre-Dame. veit entre ses bras lesdites clefs, dont il rendit grâces à Dieu, et plusieurs autres gens de bien qui estoient avec luy.

Bibliographic information