Saint-Cloud, Paris, et Cherbourg: Mémoires pour servir à l'histoire de la révolution de 1830

Front Cover
Alexandre Mazas
Urbain-Canel, 1833 - France - 406 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 385 - Majesté se voit , avec la plus vive douleur, obligée de se séparer d'eux ; qu'elle les charge de leur témoigner sa satisfaction , et qu'elle conservera toujours le souvenir de leur belle conduite, de leur dévouement à supporter les fatigues et les privations dont elles ont été accablées pendant ces circonstances malheureuses. Le Roi transmet pour la dernière fois ses ordres aux braves troupes de...
Page 112 - Mor» temart, si vous voyez le Roi avant » moi, dites-lui qu'ils m'ont amené de » force à Paris ; mais que je me ferai » mettre en pièces plutôt que de me » laisser poser la couronne sur la tête ; le » Roi m'accuse sans doute de ce que » je ne suis pas allé à Saint-Cloud. J'en » suis fâché ; mais j'ai été instruit que dès » mardi soir l'on excitait le Roi à me faire » arrêter , et je vous avouerai que je n'ai » pas voulu aller me jeter dans un guê...
Page 382 - Mon cousin, je suis trop profondément peiné des maux qui affligent ou qui pourraient menacer mes peuples pour n'avoir pas cherché un moyen de les prévenir. J'ai donc pris la résolution d'abdiquer la couronne en faveur de mon petit-fils le duc de Bordeaux. « Le Dauphin, qui partage mes sentiments, renonce aussi à ses droits en faveur de son neveu. * Vous aurez, donc, par votre qualité de Lieutenant...
Page 383 - J'ai donc pris la résolution d'abdiquer la couronne en faveur de mon petit-fils, le duc de Bordeaux. Le Dauphin, qui partage mes sentiments, renonce aussi à ses droits en faveur de son neveu. Vous aurez donc, en votre qualité de lieutenant général du royaume, à faire proclamer l'avènement de Henri V à la couronne.
Page 381 - Il s'agit de faire régner le bon ordre; et la commission municipale de la ville de Paris compte sur le zèle ordinaire de la garde nationale pour la liberté et l'ordre public.
Page 383 - Ici je me borne à faire connaître ces dispositions : c'est un moyen d'éviter encore bien des maux. Vous communiquerez mes intentions au corps diplomatique, et vous me ferez connaître le plus tôt possible la proclamation par laquelle mon petit-fils sera reconnu Roi sous le nom de Henri V.
Page 87 - J'ai reçu la lettre que vous m'avez fait l'honneur de m'écrire, avec tous les sentiments que votre caractère personnel m'inspire depuis longtemps. M. le comte de Sussy vous rendra compte de la visite qu'il a bien voulu me faire ; j'ai rempli vos intentions en lisant ce que vous m'adressiez à beaucoup de personnes qui m'entouraient ; j'ai engagé M. de Sussy à passer à la commission alors peu nombreuse qui se trouvait à l'Hôtel de Ville. II a vu M. Laffitte...
Page 51 - Révolution, lui répondit le roi en souriant, vous voyez les choses d'après les nouvelles idées, et le moindre bruit vous étonne. Quant à moi, je n'ai pas oublié comment les choses se sont passées il ya quarante ans; je ne veux pas, comme mon frère, monter en charrette; je veux monter à cheval. — Je crains, Sire, que vous n'y soyez bientôt obligé. — Nous verrons, nous verrons, » lui dit le roi en le congédiant.
Page 385 - Messieurs les chefs de corps, après avoir rassemblé leurs régiments, leur déclareront que Sa Majesté se voit, avec la plus vive douleur, obligée de se séparer d'eux ; qu'elle les charge de leur témoigner sa satisfaction, et qu'elle conservera toujours le souvenir de leur belle conduite, de leur dévouement à supporter les fatigues et les privations dont ils ont été accablés dans ces circonstances malheureuses.
Page 381 - J'ai accepté avec dévouement et avec joie les pouvoirs qui me sont confiés, et, de même qu'en 1789, je me sens fort de l'approbation de mes honorables collègues, aujourd'hui réunis à Paris. Je ne ferai point de profession de foi : mes sentiments sont connus. La conduite de la...

Bibliographic information