Les livres des miracles et autres opuscules de Georges Florent Grégoire, évêque de Tours, Volume 1

Front Cover
J. Renouard, 1857 - Miracles
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

De sa passion de sa résurrection et de son ascension
11
Des apôtres et de la bienheureuse Marie id
13
De la découverte des clous de la croix
19
De la tunique sans couture du Christ id
27
Mémorable miracle à loccasion dun enfant juif
31
Du monastère de Jérusalem et des miracles produits par la vertu des reliques de sainte Marie
35
De saint JeanBaptiste
39
De la gemme de Bazas produite par une vertu divine id
45
Des reliques de saint Jean déposées dans le monastère de SaintMartin
49
Femme guérie dun feu à la main
51
Du fleuve Jourdain id
53
dans la ville de Tours
57
Dela statue du Christ qui se voit à Panéas id
59
Du crucifix de Narbonne
63
Insigne miracle dune source servant au baptême en Es pagne
65
Des hérétiques qui ne croient pas à ce miracle
67
Dun homme qui à cause dun vol quil avait commis ne put avoir de cette eau
69
Du martyre de lapôtre Jacques frère du Seigneur
71
De lapôtre saint Pierre id
75
De saint Jean apôtre et évangéliste
79
De lapôtre André
81
De lapôtre Thomas
87
De lapôtre Barthélemi
91
Du protomartyr Etienne
93
De Clément évéque et martyr
101
De leau dune source qui reparut par la vertu de ce saint
103
Du martyr Chrysanthe
107
Du martyr Pancrace
111
De Jean évéque et martyr
113
De la vertu inhérente à la foi et au nom chrétien
115
De léglise de SaintLaurent
121
Du martyr Cassien
125
Des martyrs Agricola et Vital id
131
Dun calice de cristal brisé puis réparé
133
Des saints Gervais et Protais Nazaire et Celse
135
De saint Saturnin
139
La passion et les noms des quarantehuit martyrs
143
De saint Quentin de Vermandois
201
De saint Victor de Marseille
211
Des miracles de lapôtre saint André dansléglise dAgde
217
Paul Laurent
231
De celui qui baigna ses pieds dans une patène
237
Comment le cadavre dunscélérat nommé Antonin ne put rester dans léglise de SaintVincent
247
Du glorieux martyr Vincent id
251
De la basilique de SaintFélix
253
Du bienheureux Cyprieu
257
Des sept Dormants dEphèse
259
Des quarantehuit martyrs dArménie
263
Du glorieux martyr Serge
267
De Cosme et de Damien
269
Du célèbre martyr Phocas
271
De lexcellent martyr Domitius id
275
Du trèssaint martyr Isidore
277
Du saint martyr Polyeucte id
283
De Vincent dAgen
291
Etonnant miracle opéré contre les avares
295
Du prêtre Pannichius
299
Préface
303
De la passion de saint Julien martyr
305
De la découverte de la tête de saint Julien
307
De la vertu de la fontaine où sa tête fut lavée
311
Des vieillards et de la matrone dont le mari était en prison
313
De lhomme qui voulut en tuer un autre dans une église
315
De la conversion des paysans
317
Comment Hillidius délivra le peuple des ennemis
319
De la fin de ceux qui avaient emporté le mobilier de léglise
321
Du spoliateur Sigevald
329
Du diacre qui avait pris les brebis de la basilique
337
De celui qui dépouilla la sainte basilique
343
De la guérison du pied de Gallus qui plus tard
349
De celui qui à cause de la foule du peuple ne pouvait
357
De la translation des reliques de saint Julien en Cham
363
Comment le vin fut multiplié cette nuitlà
369
Du glorieux martyr Bénigne
413

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 43 - ... de son peuple. Pendant qu'il les célébrait, comme il levait les yeux en haut, il vit tomber, comme de la voûte du temple, trois gouttes d'une même grandeur, d'un même éclat et plus transparentes que le cristal. Comme tous les fidèles étaient plongés dans l'admiration et la stupeur et qu'aucun d'eux n'osait toucher à ces gouttes, un prêtre nommé Pierre et qui, l'événement le démontre, était doué d'un grand mérite, chercha à les recevoir sur une patène d'argent. Les gouttes...
Page 375 - Gloire à Dieu au plus haut des cieux , et paix sur la terre « aux hommes de bonne volonté , chéris de Dieu ! » • La piété des fidèles a transformé cette grotte en une chapelle.
Page 73 - Sed qui orare desiderat, reseratis cancellis quibus locus ille ambitur, accedit super sepalerutn ; et sic fenestella parvula patefacta, immisso introrsum capite, quae necessitas promit efflagitat.
Page 32 - Sed cum vidisset incendia ab ore fornacis patulo hue et illuc flamma dominante respergi, ornatum capitis ad terram projecit, diffusaque caesarie se miseram clamitans, civitatem vocibus implet. Quod cum christiani, quid actum fuerat didicissent, concurrunt omnes ad tam iniquum spectaculum, retractisque ignibus ab ore fornacis, inveniunt puerum quasi super plumas mollissimas decumbentem. Quo extracto, admirantur omnes illaesum, clamoribusque locus ille repletur, et sic Dcminum omnis populus benedicit.
Page 12 - Dominus eius advenitcum angelis, etaccipiens animam eius, tradidit Michaeli archangelo, et recessit. Diluculo autem levaverunt apostoli cum lectulo corpus eius, posueruntque illud in monumento, et custodiebant ipsum, adventum Domini praestolantes. Et ecce iterum adstitit eis Dominus susceptumque corpus sanctum in nube deferri iussit in paradisum : ubi nunc, resumpta anima, cum electis eius exultans, aeternitatis bonis nullo occasuris fine perfruitur
Page 229 - ... comportant que la mention des trois Personnes ? On l'ignore ; peut-être l'avenir verra-t-il se dissiper cette ignorance. En tous cas, précédé ou non de ces « présymboles », apparaît sans tarder un credo romain court, lequel n'est que le schème trinitaire à peine élargi. A peu près ceci : Je crois en Dieu le Père tout-puissant Et en Jésus-Christ, son Fils Et au Saint-Esprit, la Sainte Église, la résurrection de la chair. Cette lointaine ébauche de tant de professions de foi peut...
Page 110 - Ad cujus sepulcrum1, si cujusquam mens insana juramentum inane proferre voluerit, prius quam sepulcrum ejus adeat , hoc est antequam usque ad cancellos qui sub arcu habentur, ubi clericorum psallentium stare mos est, accedat, statim aut arripitur a daemone, aut cadens in pavimento amittit spiritum. Ex hoc enim quisque fidem cujuscumque rei ab alio voluerit elicere, ut verum cognoscat, non aliter nisi ad hujus basil icam destinat.
Page 122 - Dum tibi templa novant breviori robore plebes Creveruntque trabes, crevit et alma fides. Stipite contracto tua se mercede tetendit, Quantum parva prius, postea caesa fuit ; Crescere plus meruit succisa securibus arbor Et didicit sicca longior esse coma, Unde recisa fuit. Populis fert inde salutem ; Si venit intrepidus, lumina caecus habet.

Bibliographic information