100 ans de Grands Prix automobiles en France

Couverture
L'Equipe, 2006 - 159 pages
0 Avis
Lorsque quelques fous du volant s'élancent sur les routes douteuses de la Sarthe pour disputer la première course sur circuit fermé de l'histoire, ils ne peuvent se douter que le terme de " Grand Prix " qui baptise l'épreuve va devenir une appellation universelle. Et pas plus que, cent ans plus tard, la légende du Grand Prix de l'Automobile Club de France - devenu par la suite Grand Prix de France - se sera bâtie à grand renfort d'exploits, de joies et de drames. Ce mardi 26 juin 1906, au Mans, le menu présenté à l'appétit de ces intrépides pionniers comprend un plat de résistance pour le moins indigeste : douze tours d'un " circuit " triangulaire de 103 km, au revêtement approximatif, à avaler en deux jours sous une chaleur accablante. Le vainqueur, le Hongrois Ferenc Szisz, n'en couvrira pas moins les 1 236 km du parcours à plus de 100 km/h de moyenne au volant de sa Renault. Un siècle plus tard, l'épreuve a pris place au sein du Championnat du monde de Formule 1 ; Chiron, Fangio, Ascari, Brabham, Stewart, Lauda, Prost ou Schumacher ont inscrit leur nom à son palmarès, lui conférant un prestige universel et intemporel ; et le monde entier peut suivre à la télévision les passes d'armes entre des pilotes lancés à des vitesses inimaginables... Les monoplaces, merveilles de sophistication technique, en s'élançant de la grille de départ du circuit de Nevers-Magny-Cours, le 16 juillet 2006, à l'occasion du Grand Prix du Centenaire, perpétuent donc une incroyable histoire. Avec un trait d'union entre toutes ces époques : la magie de la vitesse. Une magie que cet ouvrage fait revivre par le texte et l'image.

Avis des internautes - Rédiger un commentaire

Aucun commentaire n'a été trouvé aux emplacements habituels.

Autres éditions - Tout afficher

Informations bibliographiques