Le misanthrope

Front Cover
At the Clarendon Press, 1891 - 93 pages
8 Reviews
 

What people are saying - Write a review

User ratings

5 stars
0
4 stars
5
3 stars
3
2 stars
0
1 star
0

LibraryThing Review

User Review  - varwenea - LibraryThing

"... Everywhere I find nothing but base flattery, injustice, self-interest, deceit, roguery. I cannot bear it any longer; I am furious; and my intention is to break with all mankind.” – Alceste, Act 1 ... Read full review

LibraryThing Review

User Review  - ThothJ - LibraryThing

A rather dark comedy, which reinforced my dislike of the main female character, which I acquired after seeing this play performed at the Stratford Shakespeare Festival. Though I adored the iambic pentameter. Read full review

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 43 - J'ai du bien, je suis jeune, et sors d'une maison Qui se peut dire noble avec quelque raison; Et je crois par le rang que me donne ma race, Qu'il est fort peu d'emplois dont je ne sois en passe.
Page 32 - C'est, de la tête aux pieds, un homme tout mystère, Qui vous jette, en passant, un coup d'œil égaré, Et sans aucune affaire, est toujours affairé. Tout ce qu'il vous débite, en grimaces abonde; A force de façons, il assomme le monde, Sans cesse il a tout bas pour rompre l'entretien Un secret à vous dire, et ce secret n'est rien; De la moindre vétille il fait une merveille, Et jusques au bonjour, il dit tout à l'oreille.
Page 66 - Oui, oui, redoutez tout après un tel outrage, Je ne suis plus à moi, je suis tout à la rage: Percé du coup mortel dont vous m'assassinez, Mes sens par la raison ne sont plus gouvernés; Je cède aux mouvements d'une juste colère, Et je ne réponds pas de ce que je puis faire.
Page 4 - Ce commerce honteux de semblants d'amitié. Je veux que l'on soit homme, et qu'en toute rencontre Le fond de notre cœur dans nos discours se montre, Que ce soit lui qui parle, et que nos sentiments Ne se masquent jamais sous de vains compliments.
Page 38 - L'orgueilleuse a le cœur digne d'une couronne; La fourbe a de l'esprit, la sotte est toute bonne; La trop grande parleuse est d'agréable humeur, Et la muette garde une honnête pudeur. C'est ainsi qu'un amant dont l'ardeur est extrême, Aime jusqu'aux défauts des personnes qu'il aime.
Page 32 - Et jusques au bonjour, il dit tout à l'oreille. ACASTE. Et Géralde, Madame ? CÉLIMÈNE. 0 l'ennuyeux conteur! Jamais on ne le voit sortir du grand seigneur; Dans le brillant commerce il se mêle sans cesse, Et ne cite jamais que duc, prince ou princesse : La qualité l'entête...
Page 11 - J'ai beau voir ses défauts et j'ai beau l'en blâmer, En dépit qu'on en ait, elle se fait aimer: Sa grâce est la plus forte, et sans doute ma flamme De ces vices du temps pourra purger son âme. PHILINTE. Si vous faites cela, vous ne ferez pas peu.
Page 12 - Il est vrai : ma raison me le dit chaque jour : Mais la raison n'est pas ce qui règle l'amour.
Page 25 - Sur quel fonds de mérite et de vertu sublime Appuyez-vous en lui l'honneur de votre estime? Est-ce par l'ongle long qu'il porte au petit doigt Qu'il s'est acquis chez vous l'estime où l'on le voit?
Page 35 - Aux conversations même il trouve à reprendre. Ce sont propos trop bas pour y daigner descendre : Et, les deux bras croisés, du haut de son esprit, II regarde en pitié tout ce que chacun dit.

Bibliographic information