Biographie des députés de la nouvelle chambre de 1828 ...

Front Cover
Walhen, 1828 - France - 332 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 55 - ... laisse bientôt abandonner ; craignez alors des résistances multipliées, infaillibles, toujours renaissantes, et quelqu'un de ces bouleversemens déplorables, au milieu desquels les nations seules ne périssent pas...
Page 180 - ... nature des choses qu'un vaste pays, dont la sûreté n'est pas garantie par la position géographique, et dont les rapports avec ses • voisins menacent sans cesse sa tranquillité, soit gouverné par un chef unique.
Page 161 - II reste debout au milieu d'une dégradation qui ne peut l'atteindre. Les traits de son caractère sont originaux : c'est une physionomie antique et mâle. Il ya dans son talent une majesté plus puissante que la puissance ; une supériorité dont la terreur impose à ses ennemis pleins d'envie.
Page 280 - ... de l'intérieur avec la présidence du conseil. Cette circonstance nous parait expliquer suffisamment pourquoi M. de St.-Aulaire a changé, dans l'assemblée , d'opinions , de place et de langage. Le beau-père d'un ministre resté libéral eût été un contresens politique , dont M. de St.-Aulaire n'a pas jugé à propos de donner l'exemple, fort extraordinaire sans doute, mais qui certainement ne serait pas devenu contagieux.
Page 19 - Bourbons, il fut un des rédacteurs du Nain Jaune. Napoléon étant revenu à Paris, Benjamin Constant songea à en sortir ; mais voyant tous les francs républicains se réunir à l'empereur, il suivit leur exemple, et pensa que sa présence pouvait être encore utile à la liberté de son pays ; il voulut tenter, selon les expressions d'un jeune écrivain, de lier les mains à V empereur, en donnant des armes au soldat. Pendant les Cent-Jours, il publia un livre qui renferme une critique amère...
Page 18 - BELLISSEN (le Marquis de). On assure que ce député royaliste a résisté à toutes les séductions du ministère ; est-ce qu'il voudrait tâter du porte-feuille ? BENJAMIN CONSTANT. Une profonde érudition, de vastes connaissances, beaucoup d'esprit, un jugement sain, telles sont les qualités qui font de ce député un des hommes les plus célèbres de notre époque. Elevé en Allemagne, il vint à Paris eu l7îj,i,et commença sa carrière politique par la publication d'une brochure fort remarquable....
Page 20 - ... dont ses ennemis l'accusent d'être l'auteur. Devenu député, il n'a jamais cessé de défendre les intérêts du peuple, et les amis d'une sage liberté n'oublieront jamais cette phrase qu'il prononça à la tribune :—" Si j'avais été en France en 1793...
Page 94 - Ajoutons maintenant à la louange » méritée de M. Dupin, que cet avocat joint aux » plus belles qualités de l'esprit , les plus nobles » sentiments, et un désintéressement d'autant » plus remarquable, qu'il est plus rare à l'époque » de corruption où nous vivons. Plusieurs de ses » clients se sont plu à rendre hommage dans le » public , au refus qu'il a souvent fait de ses hono
Page 185 - ... grosse cavalerie, et augmenter »ainsi considérablement la dépen»se publique. Dans l'état actuel , »ajoute l'honorable député, tout »se trouve dénaturé et confondu. »M. le directeur-général des pos»tes est entrepreneur des messa»geries; les entrepreneurs de mes»sageries sont maîtres de postes; »les malles sont des diligences; »les diligences font le roulage, et »les voitures, marchant à petites »journées, ne sont plus que de »mauvaises charrettes.
Page 210 - Commandant de la grosse artillerie ministérielle, dans les batailles législatives, c'est toujours lui qui commence l'attaque ; calme et impassible, il dispute le terrain pied à pied, et longtemps après la victoire, il tonne encore sur l'ennemi. Ses campagnes ont été brillantes, et les récompenses proportionnées aux services. M. de Martignac...

Bibliographic information