Bulletin, Volume 4

Front Cover
1810
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 36 - ... plongées dans un goudron chaud , sont roulées à plusieurs tours sur une virole en plomb d'un diamètre moindre d'un quart que celui du globe, qui se moule, en quelque sorte, dans cette pièce,, ce qui ne laisse absolument aucun passage à l'eau. La forme parfaitement sphérique de ces globes , fait qu'il n'importe par. quelle partie de leur surface ils viennent s'appliquer sur les parois de l'ouverture. Cette disposition prévient tout dérangement, et les globes d'une matière dure et polie,...
Page 108 - Il résulte de cette réumon un cube dont les faces ne peuvent cependant être mises naturellement à découvert, parce que celles des pyramides se continuent sans interruption dans la marne qui leur sert de gangue , et qui est absolument de même nature qu'elles. Or , si l'on...
Page 46 - C'est un appareil de ce genre que nous avons mis sous les yeux de rinstitwt : il est composé de trois pièces bien distinctes ; l'une est un tube de verre fort épais, fermé à la...
Page 35 - Que néanmoins il ne paraît pas douteux, d'après les expériences de M. Berthollet fils, que le soufre ne contienne un peu d'hydrogène , et que le phosphore peut être dans le même cas ; 9°. Enfin , que l'arsenic métallique peut probablement se combiner avec l'hydrogène, de manière à former un hydrure solide , qui a la forme de flocons bruns et légers.
Page 48 - ... et azote, dont on fait l'analyse dans l'eudiomètre à mercure , par les méthodes ordinaires , et de laquelle on conclut exactement celle de la substance animale elle-même. La manière dont nous procédons à l'analyse des substances végétales et animales étant exactement connue , nous pouvons dire quelle est la quantité que nous en décomposons, sans craindre d'affoiblir la confiance qu'on doit avoir en nos résultats.
Page 147 - Nouvelle-Hollande, différence qui peut être attribuée à la nature diverse des deux résines, et à la force de cohésion plus ou moins considérable avec laquelle leurs molécules sont susceptibles d'adhérer.
Page 279 - La lumière qui traverse la glace est composée 1°. d'une quantité de lumière polarisée dans le sens contraire à celle qui a été réfléchie et qui lui est proportionnelle ; 2°. d'une autre portion non modifiée et qui conserve les caractères de la lumière directe. Ces rayons, polarisés ont exactement toutes les propriétés de ceux qu'on a modifiés par les cristaux qui donnent la double réfraction. Ainsi ce que M. Malus a dit ailleurs de ceux-ci peut s'appliquer sans restriction aux...
Page 349 - ... tous les bourgeons, excepté quatre disposés également sur. la longueur de chaque branche ; le premier en bas , vers le quart, à quelque distance de la naissance de cette branche ; le second en haut , vers le milieu ; et le troisième, vers les trois quarts; enfin, le quatrième est celui -de l'extrémité, qui doit prolonger la branche; les trois autres donnent chacun une branche latérale , en, sorte que l'arbre en a six. Il n'a d'autre soin pendant
Page 47 - ... recueillir soigneusement tous les gaz dans des flacons pleins de mercure et jaugés d'avance. Si tous ces flacons ont la même capacité , ils seront remplis de gaz par des poids égaux de mélange; et si on examine ces gaz, on les trouvera parfaitement identiques, preuve évidente de l'extrême exactitude de ce moyen d'analyse.
Page 77 - ... constatant l'influence des pointes sur' les phénomènes que présentent les corps phosphorescens. Le spath fluor fracturé et offrant des angles ou des aspérités à sa surface , s'illumine aisément sur un support obscurément chaud ; mais un cristal entier de la même substance, dont les faces offrent le poli qui leur est naturel, y reste ténébreux. Si l'on en use deux faces pour les dépolir, et y former une multitude de petites aspérités, il brille lorsqu'on l'expose à l'action, du...

Bibliographic information