Archives historiques et littéraires du Nord de la France et du Midi de la Belgique, Volume 2; Volume 8

Front Cover
Aimé Nicolas Leroy, Arthur Dinaux, André Joseph Ghislain Le Glay
Au Bureau des Archives., 1838 - Belgian literature (French)
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 169 - Puisque les fondations, toujours multipliées par la vanité, absorberaient à la longue tous les fonds et toutes les propriétés particulières, il faut bien qu'on puisse à la fin les détruire. Si tous les hommes qui ont vécu avaient eu un tombeau. il aurait bien fallu, pour trouver des terres à cultiver. renverser ces monuments stériles, et remuer les cendres des morts pour nourrir les vivants.
Page 551 - Mémoires de la Société royale et centrale d'agriculture , sciences et arts du département du Nord , séant à Douai.
Page 436 - Balancon son frere s'y trouverent comme j'ay dit. Le jeune de Balancon, qui n'estoit pas de beaucoup si agreable que l'autre, accoste cette fille, la recherche, et le marquis de Varanbon, tant que nous fusmes à Namur, ne fit pas seulement semblant de la connoistre. Le...
Page 358 - OiChnoire sur le manuscrit de la bibliothèque de la ville d'Amiens, et en particulier sur le récit de la bataille de Crécy, par M. Rigollot, in the Mémoires de la Société des ^Antiquaires de Picardie, t.
Page 358 - Froissart livré aux intérêts de l'Angleterre , présentant son livre à des rois anglais, séjournant tantôt à leur cour, tantôt à Bordeaux, auprès du fameux prince noir, arrivé à l'âge mûr, alors que la candeur de la jeunesse fait place aux préoccupations politiques , prit à tâche, en écrivant de nouveau sa chronique, de changer tout ce qui, dans celle de Jean-le-Bel, devait contrarier les maîtres auxquels il s'était dévoué.
Page 236 - Lectures relatives à l'histoire des sciences, des arts, des lettres, des mœurs et de la politique en Belgique, et dans les pays limitrophes; commencées en 1818 et publiées en 1838, par MF-V.
Page 178 - ... à souffrir l'amputation de la langue jusqu'à la racine , à avoir la main droite coupée à la porte de la principale église...
Page 419 - Cette littiere estoit toute vitrée, et les vitres toutes faites à devise , y ayant, ou à la doublure ou aux vitres, quarante devises toutes différentes, avec les mots en espagnol et italien, sur le soleil et ses effets ; laquelle...
Page 424 - France, et à cette cause l'on y plaide encor en françois; et cette affection naturelle n'est pas encor sortie du cœur de la pluspart de nous. Pour moy, je n'ay plus autre chose en l'ame depuis que j'ay eu l'honneur de vous voir. Ce pa'ïs a esté autrefois affectionné à la maison d'Austriche, mais cette affection nous a esté arrachée en la mort du comte d'Egmont, de M. de Horne, de M.
Page 444 - Oiiy, je suis son amie, et sa parente aussi. » Lors ils me font la reverence et me baillent la main , et m'offrent autant de courtoisie comme ils m'avoient fait d'insolence, me priant...

Bibliographic information