La chronique de Nantes (570 environ-1049)

Front Cover
René Merlet
A. Picard, 1896 - France - 165 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 71 - Pater meus, qui in coelis est: et ego dico tibi, quia tu es Petrus, et super hanc petram aedificabo Ecclesiam meam, et portae inferi non praevalebunt adversus eam : et tibi dabo claves regni coelorum : et quodcumque ligaveris super terram, erit ligatum et in coelis : et quodcumque solveris super terram, erit solutum et in coelis.
Page 39 - Convoion, dont il a fait usage en la remaniant à sa guise, et la lettre du pape Léon IV, dont il nous a conservé l'analyse, il semble n'avoir utilisé que des traditions ecclésiastiques assez confuses et hostiles à Nominoé. Il était d'ailleurs lui-même partisan déclaré de la suppression de l'archevêché de Dol et de la réunion des évêchés bretons à la province de Tours, et cela enlève encore quelque crédit à son récit. Cette question de l'origine des trois...
Page 45 - Dei ecclesiae fidelibus et nostris, praesentibus algue futuris, quia, dilecti nobis conpatris et fidelis nostri Herispogii, cui siquidem marcam sive comitatum Nanneticum beneficiario jure habendum et secundum nostram fidelitatem tenendum largiti fuimus, precibus instantibus, juxta commonitionem et supplicem petitionem venerandi sanctae sedis ecclesiae Nanneticae...
Page 60 - Jahre 862 im Vaticanischen Register von diesem Brief an Nominoi, wie an dem gleichzeitig geschriebenen an die Bischöfe der Bretagne unterrichte ('eodem tempore scribeus Britannicae regionis episcopis', diese Bestimmungen über die Absetzung der Bischöfe n. 18 b). Ueber Gislardus sagt Nicolaus: 'De Gislardo autem et Actardo episcopis, de quibus scripsisti, multo aliter, quam tua referebat epistola in scrinio nostro reperimus. Licet non bene faciat Actardus, quia denuo consecrat, quos Gislardus in...
Page 128 - Et ces choses ainsi vaulx délaissez et leurs lan- ordonnées, vint Foulques place entre le 1er et le 5 juin 992 ; car le combat de Conquereuil, qui eut lieu un peu plus de trois semaines après, fut livré le 27 juin. — Richer fournit des détails assez circonstanciés sur le siège de Nantes. Foulques Nerra s'empara par trahison de la ville, mais il ne put se rendre maître du château, où Conan avait établi dès 990 une garnison dévouée à sa cause (voir plus haut, p. 127). Aussitôt que...
Page 86 - Aureliénoys s'eslevèrent et appareillèrent leurs armes pour soy deilendre, et toutesfoiz grandement espoventez de veoir celle inumbrable multitude de Normans leur donnèrent grans sommes de peccunes et par ceste voye délivrèrent eulx et leur cité de leurs mains. Lesquelles richesses prinses et saisies, descendirent par le chanel de Laire, chargez de grans despouilles jucques à l'isle de Bièce, située près les murs de CHRONICON choses avoient [c.
Page 29 - Lambert , nommée Doda présidoit. Et de là fist Lambert maints assauts aux régions voisines, contre lequel plusieurs s'eslevèrent, qui s'en retournèrent desconfits. Et entre autres Guy, comte du Maine, espérant le vaincre, l'assaillit avecques grand nombre de chevaliers qu'il mist en fuite. Et, quand il eut ainsi vaincu ses résistans, il composa un chastel sur la rive d'Udon ; et prenant de là en après en sa domination le territoire d'Angers, si comme Mayenne des?
Page 90 - frant soif merveilleuse, commença à plorer griefvement et par » humbles prières appeler l'aide de la benoiste vierge Marie , mère de » notre Seigneur , qu'elle luy daignât ouvrir une fontaine d'eau dont » luy et ses chevaliers abreunés reprinssent leurs forces.

Bibliographic information