Bulletin, Volume 8

Front Cover
1818
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 115 - Iles: ainsi, je trouve qu'un petit terme du troisième ordre, ajouté à la partie elliptique du rayon terrestre, suffit pour rendre, conformément à ce que l'observation semble indiquer, la mer plus profonde et plus étendue vers le pôle austral que vers le pôle boréal, et même pour laisser ce dernier pôle à découvert. Mais la...
Page 87 - Ainsi, en supposant que la durée de la rotation soit d'un jour ou de cent mille secondes décimales, elle sera diminuée de deux secondes par la diminution d'un degré dans la température de l'espace. Si l'on étend cette conséquence à la Terre, et si l'on considère que la durée du jour n'a pas varié, depuis Hipparque, d'un centième de seconde, comme je l'ai fait voir par la comparaison des observations avec la théorie de l'équation séculaire de la Lune, on jugera que, depuis cette époque,...
Page 107 - ... la; dissolution est neutre ou sans action sur le tournesol et le curcuma. En ajoutant alors à cette même dissolution une quantité convenable d'acide sulfurique , il se produit un précipité abondant -de sulfate de baryte, et la liqueur filtrée ou décantée n'est plus que de l'eau chargée d'acide nitrique oxigéné. Cet acide est liquide , incolore ; il rougit fortement le tournesol , et ressemble, par presque toutes ses propriétés physiques, à l'acide nitrique. Soumis à l'action du...
Page 163 - ... l'état actuel de structure de la lame de glace, en l'interposant dans le trajet de ce faisceau , et observant si elle le modifiait. Nous avons trouvé ainsi quelques traces de couleurs correspondantes aux teintes des premiers anneaux de la table de Newton , et qui , par leur disposition , avaient une .analogie évidente avec celles que présentent les bandes de verre qui ont été fortement chauffées, et ensuite refroidies rapidement. Il y avait toutefois cela de particulier, que ces traces...
Page 87 - ... millièmes ; et la densité moyenne de la terre serait neuf fois celle de l'eau. Tous ces résultats s'écartent des observations, au-delà des limites des erreurs dont elles sont Susceptibles. Je suppose la température uniforme dans toute l'étendue du sphéroïde terrestre ; mais il est possible que la chaleur soit plus grande vers le centre , et cela serait ainsi dans le cas où la terre , doui'e primitivement d'une grande chaleur, se refroidirait continuellement.
Page 115 - Le théorème précédent sur la loi de la pesanteur, s'étend aux degrés des méridiens et 'des parallèles. Ces degrés mesurés sur le sphéroïde et réduits au niveau de la mer, en n'ayant égard qu'à la hauteur, suivent les mêmes lois qu'à la surface de la mer. L'expression de la pesanteur à laquelle je parviens, donne ce résultat singulier, savoir que le sphéroïde terrestre étant supposé homogène et de même densité que la mer, quelles que soient d'ailleurs...
Page 141 - La dissolution étant faite, si l'on y ajoute peu à peu de la potasse , il se produit une nouvelle effervescence et un précipité d'un violet noir foncé : du moins telle est toujours la couleur du premier dépôt. Ce dépôt est insoluble dans l'ammoniaque, et est, selon toute apparence, un protoxide d'argent semblable à celui qu'un chimiste anglais a observé en examinant les produits de l'ammoniaque sur l'oxide d'argent.
Page 112 - L'intégrale du produit de la même différentielle , par la distance divisée par le rayon de courbure de l'espace , exprime l'effet capillaire. Il est facile d'en conclure que cet effet est d'un ordre très-inférieur à celui de l'effet chimique, quand la distance à laquelle l'attraction devient insensible est très-petite relativement au rayon de courbure. Dans la nature, les molécules des corps sont animées de deux forces contraires', leur attraction mutuelle et la force répulsive de la...
Page 85 - ... est donc bien prouvé par ces expériences, que la terre n'est point homogène dans son intérieur, et que les densités de ses couches croissent de la surface au centre. Mais la terre hétérogène dans le sens mathématique, serait homogène dans le sens chimique, si l'accroissement de...
Page 47 - Elle attaque l'épiderme presque tout-a-coup, le blanchit, et produit des picotemens dont la durée varie en raison de la couche de liqueur qu'on a appliquée sur la peau : si cette couche était trop épaisse, ou si elle était renouvelée, la peau ellemême serait attaquée et détruite. Appliquée sur la langue, elle la blanchit aussi, épaissit la salive, et produit sur le goût une sensation difficile à exprimer, mais qui se rapproche de celle de l'émétique. •*•» „ « *• •• 1...

Bibliographic information