Annales de la propagation de la foi, Volume 31

Front Cover
Chez Rusand, Libraire, Imprimeur du roi, 1859
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 244 - Romains vit encore dans cette âme fortement trempée et éclate dans les homélies qu'il prononçait le jour de la fête de saint Pierre et de saint Paul...
Page 54 - ... électrique, de sorte que ceux qu'on ne frappe pas encore souffrent, par le seul effet de cette commotion douloureuse, presque autant que celui qui est atteint ; et comme le bourreau va lentement , afin de donner au grand mandarin le temps de faire , entre chaque coup...
Page 166 - ... de l'Œuvre nécessite quelquefois plusieurs éditions dans la même langue, soit à cause de la distance des lieux, soit par suite de l'élévation des droits de douane ou autres motifs graves.
Page 62 - Oui, je serais content de ne plus être réduit à me cacher comme un scélérat, d'aller au grand jour prêcher l'Evangile à tous, aux mandarins comme aux autres, de travailler quelque temps sans entraves et de toutes mes forces ! Ce serait trop de bonheur ! « Tout à coup, MM. Charbonnier et Mathevon m'interrompirent : « Comment, Monseigneur ! me disaient-ils, n'êtes-vous donc pas heureux avec toutes les misères de la persécution ? Est-ce que vous ne devez pas être satisfait des nombreuses...
Page 60 - Us sont si peu capables de vous secourir, si peu redoutables pour notre roi, que, lors même qu'ils seraient près de nos rivages avec leurs barques de guerre j'irais sans crainte...
Page 88 - Voici comment ils procèdent pour se répandre : ils gagnent d'abord un homme, d'où sort bientôt toute une famille, laquelle, avec le temps, devient une grande bourgade. Avec de faibles débuts, ils parviennent sans bruit à un agrandissement considérable. Ils nourrissent ceux qui ont faim, donnent des vêtements à ceux qui ont froid, 'portent des secours aux malheureux, des consolations aux affligés; ils s'unissent pour faire à leurs morts des funérailles honorables. Peu leur (1) C'est cinq...
Page 166 - Nous devons ajouter que tous les bienfaiteurs de l'OEuvre ont un souvenir spécial dans les prières des missionnaires. Le produit des Annales et collections vendues se trouve uni au chiffre des recettes de chacun des diocèses dans lesquels la vente a été effectuée.
Page 294 - L'histoire de ce dernier est l'illustration de l'adage selon lequel il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.
Page 126 - Si M. l'amiral veut faire les choses d'une manière soli•de et durable, glorieuse pour la France et pour la Religion, il faut qu'il s'empare du pays au nom et pour le compte de la France, ou qu'il y mette un roi chrétien sous la protection de la France, qui garderait le port et les îles de Tou.rane.
Page 63 - — « Assez, assez, leur répondis-je, j'ai tout compris, vous avez raison. Eh bien ! que la très sainte volonté de Dieu soit faite ! Vive Jésus ! Vive sa Croix ! Vivent toutes les tribulations qu'il plaira à la divine Providence de nous envoyer ! » « Surtout aujourd'hui, 2 avril, jour du VendrediSaint, où je termine cette relation, je répète du fond de mon âme ce vœu de mon apostolat : Fac me cruce inebriari...

Bibliographic information