Patrologię cursus completus [Series Gręca]: ... omnium ss. patrum, doctorum, scriptorumque ecclasiasticorum sive Latinorum sive Gręcorum ...

Front Cover
Apud Garnier Fratres et J.-P. Migne Successores, 1863 - Christian literature, Early
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page v - On lil ensuite en premičre épreuve avec la copie ainsi préparée. On lit en seconde de la mźme maničre, mais en collalionnanl avec la premičre. On fait la mźme chose en tierce, en collalionnanl avec la seconde. On agit de mźme en quarte, en collalionnanl avec la tierce.
Page 60 - Prope est verbum, in ore tuo, et in corde tuo ; hoc est verbum fidei, quod praedicamus...
Page v - Stereotypie immobilisait les fautes, attendu qu'un cliché de métal n'est point élastique; pas du lout, il introduit la perfection, car on a trouvé le moyen de le corriger jusqu'ą extinction de fautes. L'Hébreu a été revu par M.
Page 87 - Etiam Domine, tu scis quia amo te. Dicit ei : Pasce agnos meos. Dicit ei iterum : Simon Joannis, diligis me ? Ait illi : Etiam Domine, tu scis quia amp te. Dicit ei : Pasce agnos meos.
Page v - Quant ą la correction, il est de fait qu'elle n'a jamais été. portée si loin dans aucune édition ancienne ou contemporaine. Et comment en serait-il autrement, aprčs toutes les peines el toutes les dépenses que nous subissons pour arriver ą purger nos épreuves de toutes faules? L'habitude, en typographie, mźme dans les meilleures maisons, est de ne corriger...
Page v - Jésuites, opéraient presque toujours sur des manuscrits, cause perpétuelle de la multiplicité des fautes, pendant que les Ateliers Catholiques, dont le propre est surtout de ressusciter la Tradition, n'opčrent le plus souvent que surdes imprimés.
Page v - Il faut certes ōlre bien pénétré d'une vocation divine ą cet effet, pour ne reculer ni devant la peine ni devant la dépense, surtout lorsque l'Europe savante proclame que jamais volumes n'ont été édités avec tant d'exactitude que ceux de la Bibliothčque universelle du Clergé.
Page v - Théologie furent tirés avec la correction insuffisante donnée dans les imprimeries ą presque tout ce qui s'édite; il est vrai aussi qu'un certain nombre d'autres volumes, appartenant ą diverses Publications, lurent imprimés ou trop noir ou trop blanc.
Page 53 - Regnum meum non est de hoc mundo; si ex hoc mundo esset regnum meum, ministri mei utique decertarent ut non traderer Judaeis; nunc autem regnum meum non est hinc.
Page v - De celle maničre, les Publications des Ateliers Catholiques, qui déją se distinguaient entre toutes par la supériorité de leur correction, n'auront de rivales, sous ce rapport, dans aucun temps ni dans aucun pays; car quel est l'éditeur qui pourrait et voudrait se livrer APRES COUP ą des travaux si gigantesques et d'un prix si exorbitant?

Bibliographic information