Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savans de l'Europe, Volume 30

Front Cover
Wetsteins & Smith, 1743 - Bibliography
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

XVIIIe

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 242 - L'esprit humain et le faux sympathisent extrêmement. Si vous avez la vérité à dire, vous ferez fort bien de l'envelopper dans des fables : elle en plaira beaucoup plus. Si vous voulez dire des fables, elles pourront bien plaire sans contenir aucune vérité. Ainsi, le vrai a besoin d'emprunter la figure du faux...
Page 455 - L'année ne se passera pas que le roi et la reine d'Angleterre ne se repentent d'avoir refusé les offres que vous leur avez faites de la part du roi.
Page 382 - Perfée, que Paul Emile avoit amufé par de légères efcarmouches, craignant que les Romains , après s'être ouvert ce paflage, ne vinflent l'attaquer par derrière, décampa fur le champ pour fe mettre en fureté. Il fe retira fous les murs de Pydna, Ville voiline & bien fortifiée.
Page 261 - Malade, que la nuit il fàifoit chanter, & même danfer une Parente qui le veilloit quelquefois, & qui étant fort affligée, avoit bien de la peine à avoir pour lui ces fortes de complaifances. Une nuit, entr'autres, qu'il n'avoit auprès de lui que là Garde qui ne favoit qu'un miférable Vaudeville, il fut obligé *de s'en contenter, & en refleurit quelque effet.
Page 264 - Cet exercke dure plufieurs jours, tout au plus fix ou fept, jufqu'a ce que le Malade fe trouve fatigué , & hors d'état de danfer davantage , ce qui annonce fa guérifon ; car, tant que le venin agit fur lui, il danferoit, fi on vouloit , fans aucune difcontinuation , & enfin il mourroit d'épuifement de forces.
Page 260 - ... délire très violent, & prefque fans aucun intervalle, accompagné de cris, de larmes, de terreur, & d'une infomnie perpétuelle.
Page 141 - Qu'on mette ici en œuvre toutes les Loix & „ toutes les combinaifons des Mouvemens> „ cette Terre ne fera jamais qu'un Défert af„ freux. Si la moinde Plante y monte, fi le „ moindre Ver y rampe , c'eft une intelligen„ ce, c'eft une volonté particulière, qui en a „ formé & fait jouer les organes.
Page 120 - cette Dame, dans ma Cabane du Faubourg „ S. Jaques , occupé aux Sciences ; mais je „ me trouve encore un peu mieux ici dans une •n vie aflez diffipée. J'ai augmenté mon bon„ heur de quelque chofe , du moins je le crois ; „ &, après tout, il ne m'importe fi ce n'eft „ de le fentir & de le croire ; & la forte de vie „ que je mène a pour moi l'agrément de la „ nouveauté ". Il lui dit enfuite qu'il n'avoit point quitté Paris, dont il...
Page 385 - Après cette défaite tout le refte prit la fuite , & on en tua un fi grand nombre , que toute la plaine jufqu'au pie de la montagne étoit couverte de morts. On dit qu'il périt dans ce combat du côté des Macédoniens plus de vingt-cinq mille hommes : les Romains n'en perdirent que cent. ( Cela paroit bien difficile à croire : il pourroit bien y avoir quelque erreur dans les chiffres.
Page 412 - Et, de celles là, qui en fait le nombre de trois, qui de quatre, qui plus, qui moins : signe que c'est une marque aussi douteuse que le reste.

Bibliographic information