Romanische Forschungen, Volume 19

Front Cover
Vittorio Klostermann, 1905 - Latin language, Medieval and modern
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 396 - Le nez de Cléopâtre, s'il eût été plus court, toute la face de la terre aurait changé.
Page 30 - Recueil de l'origine de la langue et poésie françoise, ryme et romans. Plus les noms et sommaires des œuvres de cxxvii poètes François, vivans avant l'an m.ccc.
Page 670 - Romenie, de tel homme perdre par tel mesaventure, un * des meillors barons et des plus larges, et des meillors chevaliers * qui fust el remanant dou monde.
Page 398 - Habibrah , je lui tendis l'autre. . . — Dès qu'elle fut à sa portée , il la saisit de ses deux mains avec une force prodigieuse , et , loin de se prêter au mouvement d'ascension que je voulais lui donner, je le sentis qui cherchait à m'entraîner avec lui dans l'abîme. Si le tronc de l'arbre ne m'eût pas prêté un aussi solide appui , j'aurais été infailliblement arraché du bord par la secousse violente et inattendue que me donna le misérable. — Scélérat ! m'écriai-je , que fais-tu...
Page 677 - Pour ce, fist-il, que il C a grant difference* entre preu home et preudome; car il a mainz preus homes chevaliers en la terre des Crestiens et des Sarrazins, qui onques ne crurent Dieu ne sa Mère*. Dont je vous di, fist-il, que...
Page 183 - Manichei (sous-ent. : legunt) apocryfa beati Andreae apostoli id est Actus quos fecit veniens de Ponto in Graeciam, quos conscripserunt tune discipuli — , unde etc. — Marx supplée accipiunt après Graeciam; il semble que c'est à tort, car Filastrius veut insister non sur ce fait que les Manichéens acceptent les apocryfes, mais sur ce...
Page 738 - Or poez savoir que mult esgarderent Costantinople cil ' qui onques mais ne l'avoient veue; que il ne pooient mie cuidier que si riche vile peust estre en tôt le monde, cum il virent ces halz murs et ces riches tours dont ele ère...
Page 723 - Naie voir, 10 tant n'atenderoie je mie; ains m'esquelderoie 5 de si lonc que je verroie une maisiere u une bisse pierre, s'i hurteroie si durement me teste que j'en feroie les ex voler et que je m'escerveleroie tos. Encor ameroie je mix a morir de si faite mort que je seusce que vos is eusciés jut en lit a home, s'el mien non.
Page 363 - Si les seignurages ne facent altri gainurs venir a lour terre, la justise le facet, qui ont la même forme grammaticale dans les deux propositions, on a introduit rendist dans la principale.
Page 73 - Mais surtout son livre est un vrai séminaire de belles et notables sentences, dont les unes sont de son estoc , et les autres transplantées si heureusement et d'une telle naïveté 4 dans son fonds , qu'il est malaisé de les juger pour autres que siennes : dont je vous remarquerai à la traverse quelques-unes, remettant à votre diligence de «oùtoutes les autres dedans son livre.

Bibliographic information