Histoire des révolutions de Pologne, Volume 1

Front Cover
s.n., 1775 - Poland
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 491 - Princeflè, nous affure non -feulement la confervation de nos loix & l'inviolabilité de la Religion Catholique , mais encore nous promet d'être la première ennemie de celui qui , devenu fils dénaturé de la Patrie , voudroit enfreindre nos loix , nos libertés , ou toucher dans le moindre point aux priviléges de la Religion Catholique.
Page 445 - ... qu'elle déclare : qu'elle ne demande rien à la Pologne; qu'elle ne forme aucune prétention sur elle ; que loin de chercher son agrandissement dans les troubles qui l'agitent, elle n'a en vue que de les arrêter encore au moment même où l'éclat en paraît inévitable; que si, malgré ses soins, malgré l'invitation qu'elle fait par la présente, à la nation polonaise, pour une pacification si nécessaire et si avantageuse, l'esprit de parti et de discorde venait la précipiter dans les...
Page 441 - ... roi et de celle des principaux de la nation chargés sous ses ordres des différentes parties du gouvernement, qu'ils préviendront une guerre civile, si funeste pour la Pologne, en recommandant la paix et en disposant une partie de la nation à traiter avec l'autre sur des points qui les divisent. Il s'agit, entre elles, d'un objet de droit public, devenu commun entre leur patrie et d'autres puissances qui ont contracté avec elle; droit presque anéanti par les constitutions civiles d'une partie...
Page 435 - ... chef de la nation, il est naturel alors que tout rentre dans l'ordre et que la soumission aux anciennes formes rassure la constitution de l'État sur ses premiers principes. Il n'en a pas été ainsi à la suite du dernier interrègne: des esprits qui s'étaient bien trouvés du gouvernement, sous le lien d'une confédération, ont mis tout en œuvre pour prolonger cet état extraordinaire, toujours à charge aux lois fondamentales. Les vrais patriotes ont gémi de cette contrainte; mais d'un...
Page 443 - ... privés de tous leurs droits. Le parti que Sa Majesté Impériale propose est le plus convenable à sa dignité et aux intérêts de la République , elle ne doute point que tout bon patriote n'entre dans ses vues ; mais afin que la crainte ne l'empêche pas de le manifester, elle déclare que sa protection n'est pas bornée aux seuls dissidents, et que tout Polonais qui accédera à ce plan doit, dès le moment même, en jouir de fait et de droit. La nation polonaise ne saurait le rejeter, sans...
Page 486 - La feule néceffité de foulager nos confrères opprimés & de procurer le rétabliflèment de nos loix enfreintes , nous oblige à nous oppofer de toutes nos forces , ainfi que nous promettons de le faire, dès ce moment, à toutes les irrégularités contraires aux loix fondamentales , à toutes les ufurpations dangereufes pour notre liberté...
Page 443 - ... propose est le plus convenable à sa dignité et aux intérêts de la République , elle ne doute point que tout bon patriote n'entre dans ses vues ; mais afin que la crainte ne l'empêche pas de le manifester, elle déclare que sa protection n'est pas bornée aux seuls dissidents, et que tout Polonais qui accédera à ce plan doit, dès le moment même, en jouir de fait et de droit. La nation polonaise ne saurait le rejeter, sans blesser la confiance qu'elle doit à l'impératrice, qui ne balancera...
Page 438 - ... une candeur égale à la sienne, et avec ce zèle patriotique qui caractérisa dans tous les temps la nation polonaise, malgré toutes .les vicissitudes qui auraient pu lasser la patience d'un peuple moins constant, dans une confédération sérieuse et réfléchie de l'état actuel de la patrie, et d'arracher, une fois pour toutes, cette pierre d'achoppement à la liberté, à l'égalité et à la félicité des citoyens, en réglant les griefs des dissidents par les voies de la conciliation,...
Page 247 - Vous voyez, Messieurs, vous reconnoissez vous-mêmes que la patrie, non-seulement est sur le bord du précipice, mais encore qu'elle est prête à périr avec tous ses droits, ses privilèges et prérogatives. Considérons un moment les troubles domestiques qui déchirent le royaume : toutes nos délibérations ne tendent à aucune fin ; les diètes n'ont aucune issue ; en un mot , on peut dire qu'il se trouve parmi nous peu de gens qui puissent assurer avoir vu une diète générale à laquelle...
Page 446 - Le projet de détruire l'équilibre du pouvoir sur lequel repose la liberté s'y est trop démasqué pour que tout bon Polonais ne l'ait pas aperçu; on en a jeté les fondements pendant l'interrègne, principalement par l'établissement des commissions du trésor et de la guerre, sous le spécieux prétexte de limiter l'autorité d'un seul dans...

Bibliographic information