Biographie de la Moselle, ou: Histoire par ordre alphabétique de toutes les personnes nées dans ce département, qui se sont fait remarquer par leurs actions, leurs talens, leurs écrits, leurs vertus, ou leurs crimes, Volume 4

Front Cover
Verronnais, 1832 - Moselle (France)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 215 - à votre héroïsme, les crimes de son pouvoir sont finis. Quelques instans ont suffi pour anéantir ce gouvernement corrompu, qui n'avait été qu'une conspiration permanente contre la liberté et la prospérité de la France. La nation seule est debout, parée de ces couleurs nationales qu'elle a conquises au prix de son sang ; elle
Page 266 - silencieux du temps. Un pas encore , encore une heure, Et l'année aura sans retour Atteint sa dernière demeure ^ L'aiguille aura fini son tour. Pourquoi, de mon regard avide, La poursuivre ainsi tristement , Quand je ne puis d'un seul moment
Page 215 - que l'hypocrisie et la fraude lui prêtaient de moyens , lorsqu'il s'est cru assez fort pour les détruire ouvertement . il avait résolu de les noyer dans le sang des Français: grâces à votre héroïsme, les crimes de son pouvoir sont finis. Quelques instans ont
Page 126 - où l'on agita la question de l'abdication de l'empereur en faveur de Napoléon II. Rœderer, montant à la tribune de la chambre des pairs, s'exprima en ces termes : « Proposer de mettre le gouvernement sous le nom de l'héritier de la couronne, est une motion amie de la paix, sous tous les rapports : à l'intérieur, elle est agréable à
Page 270 - beauté, Et le bruit des torrens dire à l'écho sauvage : Liberté ! liberté ! Héritier de ces biens, toi qui les abandonnes , Et soutiens à prix d'or les lointaines couronnes, D'où vient qu'aux premiers sons d'un air mélodieux, J'ai vu des pleurs furtifs s'échapper de tes yeux? Sans doute en
Page 116 - dont les parens sont attachés à un autre culte. L'on sent assez combien de raisons détournaient d'un pareil système, et combien il eût été imprudent de l'adopter. L'instruction publique, la religion sont et doivent être deux institutions différentes, qui concourent
Page 266 - Ma vue . au hasard arrêtée , Longtemps de la flamme agitée, Suit les caprices éclatans, Ou s'attache à l'acier mobile Qui compte sur l'émail fragile Les
Page 116 - par les moyens qui leur sont propres et qui sont loin de s'exclure mutuellement. L'instruction, la religion étaient également réclamées par l'intérêt public. La philosophie qui rétablit l'une a aussi rappelé l'autre, car c'est elle qui a tendu les bras à la
Page 270 - irrité, La vengeance de Tell crie au sein de l'orage : Liberté! liberté! Liberté, c'est ton jour, ce sol est ton empire} Là , nulle ambition sous tes traits ne conspire : D'un peuple pauvre et fier toi seule armes les mains : Sur ces pics sourcilleux , vierges de pas humains, L'aigle au vol indompté semble te rendre hommage , Le bleu miroir des lacs réfléchir
Page 268 - caressante S'appuie au gouvernail de ma nef inconstante ! Si nous sommes unis, si l'amour suit nos pas, La vie est près de toi, la mort où tu n'es pas. Viens ! ô viens avec moi sur la mer azurée } Qu'aux vents capricieux ma barque

Bibliographic information