Histoire de la Confédération suisse, Volume 11

Front Cover
T. Ballimou, 1841 - Switzerland - 19 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 142 - L'heure est venue pour la pauvre Israélite de passer la mer. « De quel cri de douleur n'at-elle pas fatigué les échos des Alpes ! Tout dormait. Les rochers mêmes ont été émus ; les Confédérés sont demeurés insensibles. Berne seule a été attendrie. En cet âge de douleurs pour les enfants du ciel, de combats pour les pauvres de cœur, l'ours, l'ours...
Page xxiii - Un fils de la Suisse française relève à son tour le fil interrompu de cette histoire. Il le prend au moment où les pays de langue romane entrent dans la Confédération ; où, se détachant de jour en jour de l'Allemagne , les...
Page 143 - Cuurage, ma vaillante bête, courage, et l'œuvre accomplie, tu viendras te refaire en mes pâturages. Ma doctrine est salutaire, elle est pure, elle rafraîchit les sens, elle relève le cœur. Elle rend aux yeux la lumière et porte aux mourants la santé > (Traduction de M.
Page 143 - C'a clé un beau jour pour les amis de Christ, que celui où l'Ours a poussé son cri de guerre. C'a été pour le prince un jour de honte et de contusion.
Page 21 - ... promesses et transactions de ces gros maîtres , qui ne sont à présent de longue durée. Laquelle bourgeoisie, ayant connu leur bonne volonté, nous avons pourchassée et obtenue à nos propres dépens, dont en voyez ici la lettre bien scellée et bien huilée.
Page 308 - II l'a fait parce qu'il connaît les cœurs ; mais il n'a point blâmé Abraham d'avoir été l'ami d'Abimélec, ni David de l'avoir imité. Autre chose est de se pencher partout où se montre l'ombre de l'Egypte , autre de négliger par une sécurité coupable un appui dont Dieu nous permet de nous servir. Craignez, en fuyant Pharaon , de tomber dans les mains d'Antiochus.
Page 142 - ... En cet âge de douleurs pour les enfants du ciel, de combats pour les pauvres de cœur, l'ours, l'ours a seul ouvert ses entrailles à la pitié. « Quand l'heure est venue, une voix du ciel s'est fait entendre: Sus, sus, à la vengeance! Encore un dernier avertissement ; un an et un jour encore ; si ton ennemi continue à se jouer des pleurs de l'innocence, mon vieil ours, tu marcheras. «Inutiles délais ! Avis dont le duc n'a fait compte. Paroles qu'il a crues jetées au vent. L'orgueilleux...
Page xx - Hérodote naît pour retracer Marathon, Tite-Live pour raconter Rome. La Science paraît dès que Galilée n'a plus à expier par la prison le crime d'avoir rencontré la vérité. J'ai vu la liberté marcher parmi nos générations et s'avancer vers ma patrie. J'ai pris part à ses fêtes. Je l'ai vue tenir tout un peuple comme hors d'haleine, le proclamer heureux et lui promettre de longues destinées.
Page 374 - C'est pourquoi veillez, en vous souvenant que je n'ai point cessé, ni jour, ni nuit, durant trois ans, d'avertir avec larmes chacun de vous. 32. Et maintenant je vous recommande à Dieu , et à la parole de sa...
Page 193 - Ne le connais-tu point? C'est ton frère, ton Joseph, qui ne se peut plus tenir qu'il ne se donne à connaître à toi. Il attendait toujours que tu vinsses...

Bibliographic information