Darstellungen aus der bayerischen Kriegs- und Heeresgeschichte, Issues 1-3

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - Une armée de 50,000 hommes, russe, française, peutêtre même un peu autrichienne, qui se dirigerait par Constantinople sur l'Asie, ne serait pas arrivée sur l'Euphrate qu'elle ferait trembler l'Angleterre et la mettrait aux genoux du continent. Je suis en mesure en Dalmatie; Votre Majesté l'est sur le Danube. Un mois après que nous en serions convenus, l'armée pourrait être sur le Bosphore. Le coup en retentirait aux Indes, et l'Angleterre serait soumise.
Page 128 - Russie, mais que les Anglais dominent à Vienne. Vous ajouterez au sieur Otto que je désire que la Bavière arme ses places, et surtout les forteresses de Passau et Burghausen. On peut envoyer à Paris un ingénieur avec les plans de ces deux forteresses, pour arrêter les travaux à faire, mais, en attendant, y mettre une garnison et les approvisionner.
Page 115 - ... lieu que l'armée ait été diminuée, elle a été au contraire réorganisée, et que j'ai en réserve sur le Rhin toute la levée de cette année, qui, au premier bruit, porterait la Grande Armée à un tiers de plus qu'elle n'a jamais eu. Dites au sieur Otto qu'il faut se tenir sur le...
Page 33 - Luxembourg, manque de front, s'était pendant la nuit placé sur onze lignes, tant de cavalerie que d'infanterie , fut par ce général ébranlé entre cinq et six heures du matin, par un mouvement en avant si beau et si savant, que sa marche à l'ennemi forma son ordre de bataille sur deux lignes; ce qui fut exécuté sous le feu du canon de l'ennemi qui avait commencé à tirer à quatre heures et un quart du matin.
Page 32 - ... leur infanterie et des canons sont en arrière des cosaques; je ne sais, mon général, ce qu'on entend par poursuivre l'ennemi sans engager d'affaire s'il ne se retire pas. Il faut donc se retirer soi-même et alors c'est encore donner de la confiance et que puis-je faire contre 500 à 600 chevaux.
Page 115 - Vous connaissez le svstème ; faites-lui deux pages là-dessus. Engagez le sieur Otto à parler des armements de l'Autriche au gouvernement bavarois, pour qu'il envoie de son côté des agents sûrs sur les lieux, vu qu'il est nécessaire que je sois instruit d'avance de ce qui se ferait, non que j'aie besoin de faire venir des troupes de France, car j'ai à la Grande Armée plus de 3oo,ooo hommes, tous Français.
Page 114 - Bwière l'a reçu de ses mains ; qu'il faut bien se garder de faire aucune menace, à moins que les armements que fait l'Autriche depuis longtemps n'aient pour but de recommencer.
Page 115 - ... non que j'aie besoin de faire venir des troupes de France, car j'ai à la grande armée plus de 300,000 hommes tous Français. Et il est bon que le sieur Otto sache pour sa gouverne qu'au...
Page 114 - J'ignore tout ce que fait l'Autriche, et n'ai aucune liaison ni intelligence sur ses mouvements; Votre Majesté peut compter là-dessus. J'ai bien du tracas et des embarras avec la Porte et ses cent pachas, qui tous font à leur guise. Mes escadres ont eu le petit succès de ravitailler Corfou pour deux ans en munitions de toute espèce, de guerre et de bouche, et sont rentrées à Toulon. Je...
Page 34 - veillez à ce que les postes importants, qui exigent beaucoup de surveillance, ne soient pas gardés par les Bavarois!

Bibliographic information