Mémorial historique et archéologique du département du Pas-de-Calais, Volume 1

Front Cover
Topino, 1842 - Pas-de-Calais (France)
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 174 - ... l'ordonnance du roi fut lue. Nous vous mandons, disait cette lettre close, adressée au bailly,- d'arrêter chacun des frères de cet Ordre sans aucune exception, et après les avoir appréhendés, de les détenir pour les réserver au jugement de l'église, et de saisir leurs biens, meubles et immeubles. Cette lecture ayant donné lieu à d'énergiques protestations contre cette violence, la troupe de sicaires se rua sur les malheureux chevaliers qui n'opposèrent aucune résistance. Une partie...
Page 174 - Bel portait à l'Ordre ; quelque chose de ses projets avait transpiré ; la milice du Temple sentit que le moment de la crise était arrivé. La porte de la commanderie fut ouverte ; les sbires se précipitèrent avec un empressement féroce dans cet asile de la valeur et en gardèrent toutes les issues. Le chef ordonna au commandeur de réunir tous les chevaliers, dans la grande saUe.
Page 239 - De waldwarde, garde ou juridiction de la forêt, on a fait en latin gauwaria, et en français gowère, gohere, aujourd'hui gohelle. Le canton de Wimi, dit M. Harbaville, « comprend une partie » de la gohelle, gauwaria, juridiction forestière qui tire son » nom du vieux mot gaw ou gault, bois. Cette immense forêt » fut défrichée d'abord sous la seconde race, par les soins des » grands forestiers de Flandre, ensuite par les travaux des » moines qui y obtinrent des concessions de territoire...
Page 275 - ... dans l'espérance d'y trouver des trésors; mais force fut d'y renoncer, car la nuit suivante, les ouvriers furent troublés chez eux par des apparitions, des visions effrayantes, et aucun d'eux ne voulut continuer l'œuvre de profanation. La terre de la butte n'est pas tirée du sol qui l'avoisine. On m'a fait remarquer avec mystère qu'elle n'a aucune analogie avec le terrain qui l'entoure ; qu'elle est de la plus mauvaise qualité et a dû être apportée de loin. Le fait est singulier, mais...
Page 275 - Sept £on~ nettes de Sailly.... Cette appellation est appuyée d'une légende qui a cours dans le pays. On raconte que sept jeunes filles, au mépris des saintes lois du dimanche, avaient l'habitude d'aller danser sur ce monticule pendant les vêpres. En vain le curé avait prodigué les exhortations pour les en détourner, en vain les avaitil menacées des terribles jugements de Dieu, elles ne tinrent compte ni de ses avis, ni de ses menaces. Un jour de dimanche, elles y allèrent donc folâtrer...
Page 275 - ... de 2 mètres ; une septième pierre a existé au milieu du cercle à la distance de 2 mètres et demi de chacune des autres. L'excavation qu'elle a laissée a 90 centimètres de profondeur. Ces pierres ou grès bruts ont 34 centimètres de largeur. Elles sont grossièrement entaillées dans une partie de leur épaisseur, de manière à former en haut un rebord qui surplombe de 10 à 12 centimètres en dedans du cercle. La pierre du milieu ayant été enlevée depuis un tems immémorial , on dit...
Page 276 - ... arrêtée, leurs têtes deviennent raides, leurs bras se collent à leur corps, leurs jambes s'enfoncent profondément dans le sol ; elles étaient changées en pierres On accourut, on voulut les arracher de la terre, tout fut inutile. Une autre version dit qu'elles disparurent seulement, et qu'on licha en terre sept pierres dans la position que chacune des pauvrettes avait occupée.
Page 161 - ... l'avons YU, M. Garnier, M. Daussy et moi, avec une base circulaire, et c'est très probablement la forme primitive, il décrit ainsi la butte de Warlencourt. « A Warlencourt, la motte est aussi très grande, elle couvre un hectare de terrain et n'a pas moins de 10 mètres de hauteur. On ya trouvé, à la fin du siècle dernier, des briques romaines et des médailles de Marc-Aurèle (161 à 180) qui prouvent son origine, ou du moins son existence pendant l'occupation romaine. » Ces quelques...
Page 274 - ... au sommet, et 10 pas de rampe, bien gazonné. Au sommet se trouve un cercle druidique formé desix pierres ayant un mètre horsde terre, et espacées entre elles de deux mètres; une septième pierre a existé au milieu du cercle à la dislance de deux mètres et demi de chacune des autres. Ces...
Page 23 - hennin, par mafoy, madame, dist Jehan. Il n'ya que deux jours que nous y henasmes la chocque, nous y copasmes le may. Que voulezvous que je vous die? Par ma foy, il y fait plus plaisant que cheans mille fois. Et aussy nous avons le los et le bruit pardessus tous les villages de ce pays. Et de fait, il n'ya pas six jours que nous gaignasmes ung mouton à la plus belle compaignie que l'en sceut choisir entre quinze...

Bibliographic information