Mémoires de Robert Guillemard [pseud.] sergent en retraite: suivis de documens historiques, la plupart inédits, de 1805 à 1823 ...

Front Cover
Delaforest, 1826 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 307 - 87. L'attentat ou le complot qui aurait pour but de détruire ou de changer le gouvernement, ou l'ordre de successibilité au trône, ou qui tendrait à exciter les citoyens et les habitans à s'armer contre l'autorité royale, sera puni de la peine de mort, avec la confiscation des biens. ART.
Page 302 - armée qui n'ait reconnu son erreur. Je pars pour les rejoindre ; ils brûlent du désir de me revoir à leur tête. Ils m'ont conservé toutes leurs affections, de même que chaque classe de mes bien-aimés sujets. Je n'ai point abdiqué : j'ai le droit de reprendre ma couronne, si Dieu m'en donne la force et
Page 299 - des pièces dont vous êtes porteur. J'accepte le passeport que vous êtes chargé de me remettre, et je compte m'en servir pour me rendre à la destination qui y est fixée. Quant aux conditions que SMI et R. impose à l'offre d'un asile en Autriche, je me réserve de traiter cet
Page 301 - les conditions que vous êtes chargé de m'offrir. Je n'y vois qu'une abdication pure et simple, sous la seule condition qu'on me permettra de vivre, mais dans une éternelle captivité, soumis à l'action arbitraire des lois sous un gouvernement despotique. Où est ici la modération, la justice? Y voit-on les égards
Page 228 - Midi. VI. SAR se rendra en poste au port de Cette, où les bâtimens nécessaires pour Elle et sa suite seront disposés pour la transporter partout où Elle voudra se rendre ; des postes de l'armée impériale seront placés à tous les relais pour protéger le voyage de
Page 301 - reconnu ce pays ? Je n'ai plus de quoi vivre, moi et ma famille. Je n'accepterai point, M. Macirone, les conditions que vous êtes chargé de m'offrir. Je n'y vois qu'une abdication pure et simple, sous la seule condition qu'on me permettra de vivre, mais dans une
Page 301 - en faveur de ces mêmes puissances qui maintenant, contre leurs propres intérêts, l'accablent du poids excessif de leurs persécutions? C'est une vérité bien reconnue que je n'ai repoussé les Autrichiens jusqu'au Pô , que parce
Page 286 - encore quelques instans, j'aurai cessé de vivre; » tu n'auras plus d'époux et mes enfans n'auront plus » de père. Pense à moi ; ne maudis pas ma mémoire : » je meurs innocent; ma vie n'a été souillée par
Page 228 - les ordres de sa majesté l'Empereur. • III. Les officiers de tous grades qui voudraient donner leur démission , sont libres de le faire ; il leur sera accordé de suite des passeports pour rentrer dans leurs foyers.
Page 289 - en vigueur dans les états autri» chiens. » En foi de quoi, et pour qu'il en soit fait l'usage » convenable, le soussigné a eu l'ordre de l'Empereur » de signer la présente déclaration.

Bibliographic information