Germaniens völkerstimmen: sammlung der deutschen mundarten in dichtungen, sagen, mährchen, volksliedern, u. s. w, Volume 3

Front Cover
Friedberg & Mode, 1854 - Folk songs, German - 960 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 67 - How can it be ? How cam this horse here Without the leave of me ?' ' A horse ?' quo she. ' Ay, a horse,
Page vi - ART. 2. Le Recueil des poésies populaires de la France comprendra : Les chants religieux et guerriers; Les chants de fęte, les ballades; Les récits historiques, les légendes, les contes, les satires.
Page vi - Les chants populaires ont été, depuis le commencement du sičcle, l'objet des recherches de l'érudition. Notre pays possčde, plus qu'aucun autre, de précieux restes de ces poésies, aussi bien dans la langue nationale que dans les idiomes provinciaux qu'elle a remplacés. Malheureusement, ces richesses que le temps emporte chaque jour disparaîtront bientôt, si l'on ne s'empresse de recueillir tant de témoignages touchants de la gloire et des malheurs de notre patrie.
Page vi - Le Recueil des poésies populaires de la France comprendra: les chants religieux et guerriers; les chants de fęte, les ballades; les récits historiques, les légendes, les contes, les satires. Art. 3. Le comité de la langue, de l'histoire et des arts de la France, établi prčs le ministčre de l'instruction publique...
Page vi - France, établi prčs le ministčre de l'instruction publique , est chargé de revoir les textes et la traduction de tous les morceaux qui seront adressés au ministre de l'instruction publique, de désigner ceux qui devront ętre admis dans le Recueil des poésies populaires , de les mettre en ordre, en les accompagnant de tous les commentaires propres ŕ en constater la valeur aux différents points de vue de l'histoire du pays, et de celle de la langue française et des idiomes locaux de la France.
Page vi - ART. 3. Le comité de la langue , de l'histoire et des arts de la France, établi prčs le ministčre de l'instruction publique , est chargé de revoir les textes et la traduction de tous les morceaux qui seront adressés au ministre de l'instruction publique, de désigner ceux qui devront ętre admis dans le Recueil des poésies populaires, de les mettre en ordre, en les accompagnant de tous les commentaires propres ŕ en constater la valeur...
Page vi - Monseigneur, Les chants populaires ont été, depuis le commencement du sičcle, l'objet des recherches de l'érudition. Notre pays possčde, plus qu'aucun autre, de précieux restes de ces poésies, aussi bien dans la langue nationale que dans les idiomes provinciaux qu'elle a remplacés. Malheureusement, ces richesses que le temps emporte chaque jour disparaîtront bientôt, si l'on ne s'empresse de recueillir tant de témoignages touchants de la gloire...
Page 67 - Ay, a milk cow," quo' she. " Far hae I ridden, And meikle hae I seen, But a saddle on a cow's back Saw I never nane !" Our gudeman cam' hame at e'en, And hame cam' he ; He spy'da pair o' jack-boots Whaur nae boots should be.
Page 67 - quo' she ; " Ay, a horse," quo' he. " Ye auld blind doited 2 carle, Blinder mat ye be ! 'Tis naething but a milk cow My minnie * sent to me." " A milk cow ! " quo' he ; " Ay, a milk cow," quo
Page 717 - Laet ons eeten en drinken, en vroclyk zyn, 't Is toch zoo lan'he dood te zyn. En den duivel is dood; En den hemel is den onzen. En ware den hemel den onzen niet, Wy en waren zo vroeylyk niet. En den duivel is dood; En den Hemel is den onzen. XXX.

Bibliographic information