Romanische Forschungen, Volume 1

Front Cover
Vittorio Klostermann, 1883 - Latin language, Medieval and modern
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 27 - Li empereres en tint sun chef enbrunc, Si duist sa barbe e detoerst sun gernun; Ne poet muer que des oilz ne plurt.
Page 7 - Pur cel le fist ne fust . . . arissant. 1780 Pur un sul levre vait tute jur cornant. Devant ses pers vait il ore gabant. Suz cel n'ad gent ki l'osast querre en champ. Car chevalcez! Pur qu'alez arestant? Tere Major mult est loinz ça devant.
Page 15 - ... se sont produits successivement. On peut reconnaître qu'il n'y eut d'abord sur ce sujet que de simples chants populaires : on trouve plus tard des légendes dans lesquelles ces chants ont été liés par de nouvelles fictions, et à...
Page 174 - ... Françoise, sur peine d'être appelé pédant ; mais faut dire Frances, et Franceses ; comme Angles et Angleses ; pareillement j'étes, je faises, je dises, j'alles, je venes, non pas j'étois, je faisois, je disois, j'allois, je venes, et ainsi es (dans les) autres il faut user du même changement. . . . Il ya longtemps que ceux qui font perfection de prononcer délicatement et à la courtisanesque, ont quitté cette prononciation (la royne), et ont mieux aimé dire, la reine.
Page 39 - On ne peut donc en douter : ces répétitions étaient une forme de l'art primitif; l'intention en était double : elles servaient d'abord à insister sur une circonstance notable, ensuite à faire éclater l'habileté du versificateur; car l'erreur serait grande de croire que le peuple ait jamais été insensible à ces finesses de la forme, à ce mérite de la difficulté vaincue dont l'appréciation semblerait le privilége des artistes '. Autre chose est d'être lu dans le recueillement du cabinet,...
Page 435 - Moratel (Bibliothèque Romane de la Suisse ou Recueil de morceaux écrits en langue romane de la Suisse occidentale, accompagnés d'une traduction...
Page 386 - E des granz geos e des menues Furent voides places e rues. Des or n'i voudra plus tarzer Osmunt de s'ovre comencier: Por la chambre plus refreschir A fait un fais d'erbe venir, Son damisel i met e lie, Treis feiz a dit: „Sainte Marie, Secorez nos, ce vos soplei, E jetez nos des mains le rei!
Page 430 - Armes aveit e bon cheval, Si ert hardiz e noble vassal. Devant les altres cil se mist ; Devant Engleis merveilles fist. Sa lance prist par la tuet, Com si 50 fust un bastunet ; 5280 Encontremont halt le geta E par le fer receue 1'a.
Page 1 - Dasselbe hat man inbetrefl der französischen Epen vermutet, doch wohl nicht mit demselben Recht; denn die Volkslieder, die in Frankreich gesungen wurden ... gerieten allmählich in Vergessenheit, was durchaus nicht wunder nehmen kann, wenn man bedenkt, wie wenig günstig die Jahrhunderte nach dem Tode Karl d. Gr. der Poesie waren.
Page 6 - Et vos meïsmes, rois, en esteres dolant. 15 »Li dus n'est mie lievres à fuïr maintenant; »Ains est bons chevaliers, hardis et combatant »Et a de bons amis, ce sevent li auquant, »Ki bien li aideront à son besoing plus grant...

Bibliographic information