Revue de l'Anjou et de Maine et Loire, Volume 3

Front Cover
Librairie de Cosnier et Lachèse., 1854
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 77 - voit Esculape dans son temple, et le consulte » sur tous ses maux. D'abord elle se plaint qu'elle est lasse et recrue » de fatigue; et le dieu prononce que cela lui arrive par la longueur » du chemin qu'elle vient de faire. Elle dit qu'elle est le soir sans » appétit, l'oracle lui ordonne de dîner peu,
Page 124 - mettre sanz delay à plaine délivrance; et pour ce que ce soit ferme chose et estable à tousjours , nous avons fait mettre noslre
Page 71 - In quesle voci languide risuona Un non so che di flebile, e soave, Ch' al cor gli serpe, ed ogni sdegno ammorra, E gli occhi a lagrimar
Page 77 - Que le jour qu'il tendit de semblables panneaux ; Mais le pauvret, ce coup, y laissa ses houseaux. Tant il est vrai qu'il faut changer de stratagème
Page 71 - ad or li deslaçat del chef, Si li tout le blanc osberc léger E sun blialt li ad tut detrenchet, En ses granz plaies les pans li ad
Page 78 - La dame de ces biens, quittant d'un œil marri, Sa fortune ainsi répandue, Va s'excuser à son
Page 96 - par terre, fermans le poing, complottans, se touchans à la » main, faisans des vœux et promesses desquelles on oioit pour » conclusion : Plutost mourir de mille
Page 194 - François de Lorraine, duc de Guise, le connétable de Montmorency et le maréchal de Saint-André
Page 214 - roy de France et de Navarre, à » nostre amé et féal conseiller en nos conseils, le sieur
Page 66 - seinz ne ses angles, Après Rollant que jo vive remaigne! » Pert la culor, chet as piez Charlemagne, Sempres est morte; Deus

Bibliographic information