Campagne et bulletins de la grande armée d'Italie commandée par Charles VIII, 1494-1495: d'après des documents rares ou inédits, extraits, en grande partie, de la bibliothèque de Nantes

Front Cover
V. Forest et É. Grimaud, 1866 - Italy - 473 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 251 - Milan, au moins l'un d'iceux, qui m'avoit tenu compagnie beaucoup de fois, faisoit bien contenance de ne me cognoistre plus : et fus trois jours sans aller par la ville, ne mes gens, combien que jamais ne me fut dite en la ville, ny à homme que j'eusse, une seule mal gracieuse parole. Le soir, firent une merveilleuse feste de...
Page xx - Je crois que j'ai été l'homme du monde à qui il a « fait le plus de rudesse ; mais connaissant que c'était « en sa jeunesse et qu'il ne venait pas de lui, ne lui en « sus jamais mauvais gré. » Les bienfaits de Louis XI ne troublent pas...
Page 216 - Au surplus, vous ne pourriez croire les beaulx jardins que j'ay en ceste ville. Car, sur ma foy, il semble qu'il n'y faille que Adam et Eve pour en faire ung paradis...
Page 216 - Avec ce, j'ai trouvé en ce pays des meilleurs peintres, je vous en enverray pour faire d'aussi beaulx planchers qu'il est possible. Les planchers de Beauce, de Lyon et d'autres lieux de France ne sont en riens approuchans de beaulté et richesse ceulx d'icy...
Page 251 - A l'après-dînée tous les ambassadeurs de la ligue se trouvèrent ensemble en barque (qui est l'esbat de Venise , où chacun va , selon les gens qu'il a, et aux despens de la seigneurie) , et...
Page 218 - Madame, je vouldroye que vous eussiez veu cette ville et les belles choses qui y sont, car c'est ung paradis terrestre. Le roy, de sa grâce, m'a voulu tout monstrer à ma venue de Florence et dedans et dehors la ville ; et vous asseure que c'est une chose incréable que la beaulté de ces lieux bien appropriez en toutes sortes de plaisances mondaines.
Page 252 - Sainct-Marc ; et après la messe, que chanta l'ambassadeur du Pape , qui à tout homme donna absolution de peine et de coulpe , qui seroit à la publication , ils allèrent en procession par ledit chemin, la seigneurie et ambassadeurs tous bien vestus; et plusieurs avoient robes de veloux cramoisy que la seigneurie avoit données, au moins aux Allemans, et à tous leurs serviteurs robes neufves; mais elles estoient bien courtes.
Page 249 - ... à celles qu'ils avoient le jour qu'ils me dirent la prise du chasteau de Naples. Me dit aussi qu'ils avoient escrit à leurs ambassadeurs, qui estoient devers le Roy, qu'ils s'en vinssent, et qu'ils prissent congé. L'un avoit nom messire Dominique Loredan, et l'autre messire Dominique Trevisan. J'avois le cœur serré, et estois en grand doute de la personne du Roy et de toute sa compagnie , et...
Page 250 - Ast ; car s'ils eussent esté aussi prcsls comme ils se vantoicnt et cuidoient , ils l'eussent pris sans remède ; car il estoit et fut mal pourvu de long-temps après. Ils se prirent à me dire qu'il n'y...
Page 69 - ... à cheval, et me fit appeler par plusieurs fois. Je vins à lui, et le trouvai armé de toutes pièces, et monté sur le plus beau cheval que j'aie vu de mon temps, appelé Savoie.

Bibliographic information