Oeuvres de d'Alembert, Volume 4

Front Cover
A. Belin, 1822 - Philosophy
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

--P17..sujet...

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 319 - Faites choix d'un censeur solide et salutaire Que la raison conduise et le savoir éclaire, Et dont le crayon sûr d'abord aille chercher L'endroit que l'on sent faible, et qu'on se veut cacher, Lui seul éclaircira vos doutes ridicules, De votre esprit tremblant lèvera les scrupules.
Page 454 - On enterre dans un vaste cimetière assez éloigné de la ville , usage qui devrait être suivi partout. Le clergé de Genève a des mœurs exemplaires : les ministres vivent dans une grande union ; on ne les voit point, comme dans d'autres pays, disputer entre eux avec aigreur sur des' matières inintelligibles, se persécuter mutuellement, s'accuser indécemment auprès des magistrats...
Page 495 - Si les siècles éclairés ne sont pas moins corrompus que les autres, c'est que la lumière y est trop inégalement répandue; qu'elle est resserrée et concentrée dans un trop petit nombre d'esprits...
Page 447 - On distingue dans Genève quatre ordres de personnes ; les citoyens qui sont fils de bourgeois et nés dans la ville : eux seuls peuvent parvenir à la magistrature ; les bourgeois qui sont fils de bourgeois ou de citoyens, mais nés en pays étranger, ou qui étant étrangers ont acquis le droit de bourgeoisie que le magistrat peut conférer ; ils peuvent être du conseil général, et même du grand conseil appelé des Deux-Cents.
Page 448 - Montesquieu appelle avec raison une belle loi, celle qui exclut des charges de la république les citoyens qui n'acquittent pas les dettes de leur père après sa mort , et à plus forte raison ceux qui n'acquittent pas leurs dettes propres.
Page 329 - ... nécessaire , il ne doit point y avoir d'ouvrage de l'art dont on ne puisse juger en y appliquant ces principes. En effet la source de notre plaisir et de notre ennui est uniquement et entièrement en nous; nous trouverons donc...
Page 82 - ... dévoré au dedans de la soif de régner, il employait, dans cette vue, tantôt le luxe et les largesses, tantôt l'application et la vigilance. Il mit en œuvre tant...
Page 454 - ... entre eux avec aigreur sur des matières inintelligibles , se persécuter mutuellement , s'accuser indécemment auprès des magistrats : il s'en faut cependant beaucoup qu'ils pensent tous de même sur les articles qu'on regarde ailleurs comme les plus importans à la religion. Plusieurs ne croient plus la divinité de Jésus-Christ, dont Calvin leur chef étoit si zélé défenseur, et pour laquelle il fit brûler Servet.
Page 254 - On doit du respect à soi-même, des égards à ses égaux, de la considération à ses supérieurs , de la déférence à ses amis. Le malheur mérite du respect ; le repentir, des égards; les grandes places, de la considération ; les prières, de la déférence. On dit : j'ai du resepct.
Page 323 - ... les lumières dans un seul peuple. Il voyage donc pour ajouter de nouvelles richesses à celles qu'il possède, et pour les rapporter et les répandre dans les États qui lui sont soumis : persuadé que les sciences sont une espèce de commerce où toutes les nations éclairées doivent à la fois donner et recevoir. « Cette vérité, messieurs, est trop essentielle aux progrès des lettres pour être oubliée ou méconnue de ceux qui les cultivent. La nation française en particulier (nous...

Bibliographic information