Négociations de la France dans le Levant: 1547-1566

Front Cover
Ernest Charrière
Imprimerie nationale, 1850 - France
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 693 - ... pour ses rares vertus, mérite d'estre favorisé d'un chacun, et qu'estant paisible possesseur de la Moldavie comme de présent il est, on le peult dire grand prince et puissant en ces quartiers-cy.
Page 297 - rien , ou bien peu ; et ne s'amuse plus qu'à « monter ou démonter des horloges , dont sa « chambre est toute pleine, y employant tout « le jour et la nuit , où il n'a aucun repos, de « sorte qu'il est en apparent danger de perdre « bientôt l'entendement ; ce que les reines ses « sœurs et ses principaux serviteurs connoissent
Page 15 - Par deux dépesches que je trouvay à Venise, m'en retournant par deçà, il vous pleut me commander que je recherchasse bien particulièrement l'occasion de la venue du comte de Rocquendolfe en ce...
Page 161 - Turcs, aprés l'avoir battue jusqu'au cordon, voulaient sans luy abandonner, l'estimant imprenable; de laquelle accusation qui est une imposture et calomnie, vous pouvez mieux que nuls autres sçavoir ce qui en est...
Page 16 - ... par son moyen, se pouvoir venger des torts qui luy ont esté faits; n'a cessé depuis sa venue d'en chercher les moyens, n'ayant fait, par ce que j'ay entendu, que bon office envers ces s...
Page 18 - ... j'ay si bien pourveu dedans et dehors mon royaulme , que l'on me trouvera de tous coustez préparé, non seulement à me défendre, mais pour offendre qui me viendra rechercher aultrement que en amy...
Page 417 - Gonstantinople, ou jusqu'à Andrinople ; mais il était de retour à Venise au mois de décembre. François de Noailles écrit en effet, le 10 de ce mois, à Jean de La Vigne : « J'ay entendu de Perrot que le bassa de l'armée de mer lui a dict que le GS accorderoit plus volontiers au roy une armée de CL galleres qu'une plus foible...
Page 241 - ... loreille ausdictes practiques francoises. En quoy Vre Mate fera double fruit, lung, que par ce les affaires de la Tsansiluanie se pourront de tant mieulx conseruer, lautre, que Ion rompra les desseings et practiques francoises cellepart. Et je le tiendray aussi, monseigneur, a honneur et obligation singulière.
Page 743 - Alexandre n'entre dedans, et le peult, en moindre nombre, facilement empescher en ce tempscy d'byver, que le Danube est gelé et les marais sont inaccessibles. Le GS voyant ces troubles, commanda il ya quelques jours que le beglerbey de la Grèce, avec sa cavallerie, deux compagnies de spahis de la Porte et deux mil janissaires, avec Pertha, troisiesme bassa, deussent partir...
Page 121 - En faisant ladite paix, j'ay pacifié le royaume d'Escosse , que je tiens et possède avec tel commandement et obéissance que j'ay en France , auxquels deux royaumes, j'en ay joint et uny un autre, qui est l'Angleterre, dont, par une perpétuelle union, alliance et...