Les nationalités considérées au point de vue de la liberté et de l'autonomie individuelle

Front Cover
Imprimerie de A. Fischlin, 1862 - Individualism - 52 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 10 - Mourons pour la patrie: C'est le sort le plus beau, le plus digne d'envie.
Page 15 - Vieux vagabond, le soleil est à moi. Le pauvre at-il une patrie? Que me font vos vins et vos blés , Votre gloire et votre industrie , Et vos orateurs assemblés?
Page 38 - De tous les animaux qui s'élèvent dans l'air , Qui marchent sur la. terre , ou nagent dans la mer , De Paris au Pérou, du Japon jusqu'à Rome, Le plus sot animal, à mon avis, c'est l'homme.
Page 5 - Nations! mot pompeux pour dire barbarie! L'amour s'arrête-t-il où s'arrêtent vos pas? Déchirez ces drapeaux; une autre voix vous crie : L'égoïsme et la haine ont seuls une patrie , La fraternité n'en a pas!
Page 47 - Qu'on rapproche de cette définition celle-ci donnée par M. Dupin aîné (consultation contre les Jésuites) : « La liberté est le droit de faire « tout ce que la loi ne défend pas.
Page 35 - ... qui s'en donnèrent à leur tour par des » sous-inféodations ; et ce droit des seigneurs » fut tel, que les vassaux étaient obligés, dans » de certains cas, de les suivre à la guerre contre » le roi même. » Ces faits sont si connus, qu'ils ont été cités dans un ouvrage publié en faveur de la liberté du peuple , par un député même de la noblesse du Vivarais aux États généraux actuels.

Bibliographic information