Histoire de la ville de Toul et de ses évèques, suivie d'une notice de la cathédrale, Volume 2

Front Cover
1841
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 325 - Le gouvernement de la république française reconnaît que la religion catholique, apostolique et romaine est la religion de la grande majorité des citoyens français. Sa Sainteté reconnaît également que cette même religion a retiré et attend encore en ce moment le plus grand bien et le plus grand éclat de l'établissement du culte catholique en France , et de la profession particulière qu'en font les consuls de la république.
Page 304 - ... duquel il avait la plus grande confiance : c'était Thouvenot. Lui montrant alors du doigt l'Argonne et les clairières dont elle est traversée : Ce sont là, lui dit-il, les Thermopyles de la France : si je puis y être avant les Prussiens , tout est sauvé.
Page 180 - Louis , par la grace de Dieu , roy de France et de Navarre , à nos amez et feaux conseillers les gens de nos comptes à Paris , salut.
Page 321 - ... de haine à la royauté et à l'anarchie, d'attachement et de fidélité à la République et à la Constitution de l'an III.
Page 326 - Cette déclaration préalablement faite, il a été statué que la religion catholique, apostolique et romaine serait librement exercée en France, et que son culte serait public, en se conformant aux règlements de police que le gouvernement jugera nécessaires pour la tranquillité publique.
Page 199 - ... nous réservant de vous faire savoir dans peu de jours la suite de notre résolution; et cependant, nous confiant en votre fidélité et affection à notre service , nous ne vous ferons la présente plus longue ni plus expresse. « Donné à Paris ce 5 janvier 1649. Signé Louis. Et plus bas , DE GUENEGAUD. « Et sur le repli : A nos très-chers les prévôt des marchands et échevins de notre bonne ville de Paris.
Page 326 - Sainteté déclarera aux titulaires des évêchés français qu'elle attend d'eux, avec une ferme confiance, pour le bien de la paix et de l'unité, toute espèce de sacrifices, même celui de leurs siéges.
Page 181 - Académie royale d'architecture; cessant et faisant cesser tous troubles et empêchements au contraire. Car tel est notre plaisir ; et afin que ce soit chose ferme et stable à toujours, Nous avons fait mettre notre scel à cesdites présentes, sauf en autres choses notre droit et l'uni rut en toutes.
Page 181 - Nous vous mandons et ordonnons par ces présentes, signées de notre main, de procéder à l'exécution de l'arrêt ci-attaché sous le.
Page 325 - République, après avoir reconnu que « la religion catholique, apostolique et romaine était la religion de la grande majorité des Français », déclarait vouloir en assurer l'exercice public, il fallait que les fonctionnaires eussent la possibilité d'aller à la messe; on plaça donc dans la loi relative à l'organisation des cultes, du 18 germinal an X (8 avril...

Bibliographic information