Essai sur la langue et la littérature chinoises: avec cinq planches, contenant des textes chinois, accompagnés de traductions, de remarques et d'un commentaire littéraire et grammatical. Suivi de notes et d'une table alphabétique des mots chinois

Front Cover
Treuttel et Wurtz, 1811 - Chinese language - 160 pages
 

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 13 - ... clef de l'eau ( caractère composé de 3 gouttes ), accumulées et combinées avec les caractères des ouvrages publics, des montagnes, des collines, semblent, si j'ose ainsi parler, transporter sur le papier les inondations et les torrens qui couvraient les montagnes, surpassaient les collines, et inondaient le ciel ! Tel est un des principaux mérites de la langue chinoise , que lui ont reconnu tous ceux qui...
Page 126 - ... elles ont été ensuite revues et corrigées par d'autres académies non moins instruites, dont les membres savaient parfaitement la langue chinoise et l'idiome mantchou. La langue mantchoue a reçu, par ces travaux consciencieux, un fondement solide ; on pourra bien ne plus la parler; mais elle demeurera toujours comme langue savante, et sera d'un puissant secours pour les philologues qui voudront faire des progrès...
Page x - In-8" de x- 160 pag. et 4 pl. « qui ne peuvent agir ou qui manquent de patience; » qu'elles persévèrent. Ce que d'autres font en un jour, « elles le feront en cent ; ce que d'autres font en dix «jours, elfes le feront en mille.
Page 1 - C'est ici que le philosophe, le géographe, le négociant, le marin, l'astronome, le financier, l'artiste, l'architecte, le mathématicien, enfin tout amateur des connoissances humaines peut trouver des pages, qui l'amusent ou qui l'instruisent: et qui lui fournissent des occasions d'admirer, ou de censurer l'auteur.
Page 17 - Chargé par le gouvernement, au commencement de l'année i809, de publier le dictionnaire chinois, j'ai délà préparé des matériaux pour plus d'un tiers des caractères qui doivent le composer, et qui surpasseront vraisemblablement le nombre des caractères que contient le dictionnaire chinois et latin, manuscrit de la bibliothèque impériale. J'ai...
Page 18 - ... des caractères modernes, et un grand nombre d'ouvrages chinois que m'a laissés mon père, et dont plusieurs même manquent à la bibliothèque impériale; j'ose me flatter qu'à l'aide de tous ces secours je pourrai parvenir, dans le terme qui m'est prescrit , si toutefois je n'éprouve aucun...
Page 54 - ... dis-je , à cette disproportion entre l'excessive pauvreté de la langue parlée et la richesse immense de la langue écrite , on est tenté de croire qu'on ne doit pas s'entendre en parlant ou qu'on doit , du moins, être à chaque instant arrêté par des équivoques et des amphibologies.
Page 100 - ... du prince et du sujet, du père et du fils, du mari et de la femme, du frère aîné et du frère puîné, des collègues ou amis.
Page 54 - Chinois prennent de leur langue depuis leur plus tendre enfance , pour les en preserver : encore est-il vrai qu'ils y sont souvent exposés dans la conversation. Aussi , n'est-il pas contre l'usage chez eux d'interrompre celui qui parle , pour lui demander l'explication des termes que l'on craint de mal interpréter. Cela se fait sans impolitesse, et celui qui est interrompu répond sans se fâcher, et ajoute au terme amhiguun mot synonyme ou opposé, ou ayant quelque rapport avec lui

Bibliographic information