Révolution brabançonne: essai historique, suivi de la joyeuse entrée de Joseph II

Front Cover
Wouters, Raspoet et Ce, 1843 - Belgium - 321 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 21 - ... la sert. Heureux alors les hommes, s'ils savaient s'entendre , si les uns cédaient ce qu'ils ont de trop, si les autres se contentaient de ce qui leur manque ; les révolutions se feraient à l'amiable, et l'historien n'aurait à rappeler ni excès, ni malheurs; il n'aurait qu'à montrer l'humanité rendue plus sage, plus libre et plus fortunée. Mais jusqu'ici les annales des peuples n'offrent aucun exemple de cette prudence dans les sacrifices : ceux qui devraient les faire les refusent ;...
Page 48 - ... de fausses interprétations de mes intentions, données et répandues par des personnes plus attachées à leur intérêt privé qu'au bien général , et qui n'ont rien à perdre. . : « Quoi qu'il en soit , je veux bien que l'exécution des nouvelles ordonnances en question...
Page 27 - SM a jugé néanmoins qu'il était de sa charité d'étendre à l'égard des personnes comprises sous la dénomination de protestants, les effets de la tolérance civile, qui, sans examiner la croyance, ne considère dans l'homme que la qualité de citoyen, et d'ajouter de nouvelles facilités à cette tolérance, dans tous les royaumes, provinces et terres de son obéissance.
Page 21 - Lorsqu'une réforme est devenue nécessaire, et que le moment de l'accomplir est arrivé, rien ne l'empêche, et tout la sert.
Page 169 - Buonaparte, les deux termes exorbitants, dans l'anarchie et le despotisme, d'une révolution dont le terme juste devait fixer la société ; car les sérieuses discordes chez un peuple prennent leur source dans une vérité quelconque qui survit à ces discordes. Souvent cette vérité est enveloppée à son apparition dans des paroles sauvages et des actions atroces, mais le fait politique ou moral qui reste d'une révolution est toute cette révolution. Quel est ce fait dévolu aux deux mondes...
Page 166 - Impériale et ses augustes Héritiers et Successeurs, la Souveraineté des Provinces Belgiques, maintenant réunies sous Sa domination, pour ne composer qu'un seul, indivisible, inaliénable et incommuable Domaine qui sera inséparable des Etats de la Maison d'Autriche en Allemagne, et gouverné selon les Constitutions, Privilèges et Coutumes légitimes, exprimés dans ces mêmes Articles.
Page 267 - Zellande et de Namur, marquis du Saint-Empire, seigneur de Frise, de Salins et de Malines, à tous ceulx qui ces présentes lectres verront, salut.
Page 314 - ... en tesmoing de ce nous avons fait mettre nostre scel à ces présentes, donné en nostre ville de Gand le septième jour de Décembre l'an de grâce mil quatre cens et quatre vings.
Page 130 - ... l'ordre ancien et remplacé par les volontés mobiles et arbitraires du prince, ou de ceux qui gouvernaient en son nom et agissaient sous son autorité. Tel était l'excès de nos maux : ils étaient devenus sans remède. Le gouvernement, non content de se roidir contre toute remontrance, ferma, par un nouvel et dernier coup d'autorité, la porte à ces remontrances...
Page 201 - ... en vertu de ces présentes, sera fait, négocié et passé en ce que dessus, et ce qui en dépend, sans jamais y contrevenir, ni souffrir y être contrevenu, directement ni indirectement en quelque sorte, et sous quelque prétexte que ce soit, car ainsi nous plait-il.

Bibliographic information