Les vieilleries lyonnaises de Nizier du Puitspelu [pseud.]

Front Cover
Bernoux et Cumin, 1891 - Lyon (France) - 398 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 198 - Ci-gisent deux amants : l'un pour l'autre ils vécurent : L'un pour l'autre ils sont morts , et les lois en murmurent. La simple piété n'y trouve qu'un forfait; Le sentiment admire, et la raison se tait.
Page 163 - En même temps le voile du temple se déchira en deux depuis le haut jusqu'en bas : la terre trembla : les pierres se fendirent : 52. Les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps des Saints, qui étaient dans le sommeil de la mort, ressuscitèrent : 53.
Page 166 - Dieu , et qu'il y retournait ; il se leva de • table , quitta ses habits , et mit un linge devant lui ; puis ayant versé de l'eau dans un bassin , il commença à laver les pieds de ses disciples j et les essuya avec le linge quil avait attaché autour de lui (2).
Page 89 - C'est le jardin de Jenny, l'ouvrière, Au cœur content, content de peu.... Elle pourrait être riche et préfère Ce qui lui vient de Dieu ! (Jus. ) Dans son jardin, sous la fleur parfumée, Entendez-vous un oiseau familier...
Page 163 - Et ecce velum templi scissum est in duas partes a summo usque deorsum, et terra mota est, et petrae scissae sunt. Et monumenta aperta sunt: et multa corpora sanctorum, qui dormierant, surrexerunt.
Page 82 - Ainsi , ce n'est pas pour cultiver l'âme et le corps fcar si ce dernier en tire quelque avantage, ce n'est qu'indirectement) , mais pour cultiver l'âme seule, et perfectionner en elle le courage et l'esprit philosophique , que les dieux ont fait présent aux hommes de la musique et de la gymnastique ; c'est pour les accorder ensemble , en les tendant et les relâchant à propos, et dans un juste degré.
Page 166 - Jésus qui savait que son Père lui avait mis toutes choses entre les mains, qu'il était sorti de Dieu, et qu'il s'en retournait à Dieu , 4.
Page 205 - L'amant se rompt une veine par un effort. Les chirurgiens lui disent qu'il n'ya point de remède; sa maîtresse lui donne un rendez-vous avec deux pistolets et deux poignards , afin que , si les pistolets manquent leur coup, les deux poignards servent à leur percer le cœur en même temps. Ils s'embrassent pour la dernière fois; les détentes des pistolets étaient attachées à des rubans couleur de rose; l'amant tient le ruban du pistolet de sa maîtresse , elle tient le ruban du pistolet de...
Page 163 - Je vous dis, en vérité, que vous serez aujourd'hui avec moi dans le paradis. 44. Il était alors environ la sixième heure du jour, et toute la terre fut couverte de ténèbres jusqu'à la neuvième heure. 45. Le soleil fut obscurci, et le voile du temple se déchira par le milieu. 46.
Page 198 - Pétus, vous en aviez donné l'exemple; mais vous étiez condamnés par un tyran , et l'amour seul a immolé ces deux victimes ! On leur a fait cette épitaphe 1 : A votre sang mêlons nos pleurs , Attendrissons-nous d'âge en âge Sur vos amours et vos malheurs ; Mais admirons votre courage.

Bibliographic information