Chrestomathie de l'ancien français, viiie-xve siècles, accompagnée d'une grammaire et d'un glossaire, par K. Bartsch

Front Cover
Karl Friedrich A.K. Bartsch
1880
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Popular passages

Page 461 - Le temps a laissié son manteau De vent, de froidure et de pluye, Et s'est vestu de brouderie, De soleil luyant, cler et beau.
Page 175 - Qu'il ne me porroit si boen randre." ,,Meillor, se vos le volez prandre, Vos randra il, sel proverai." ,,Fui, teis ! Ja tel ne troverai." 1615 ,,Si feroiz, dame, s'il vos siet. Mes or dites, si ne vos griet, Vostre terre qui desfandra, Quant li rois Artus i vendra, Qui doit venir l'autre semainne 1620 Au perron et a la fontainne?
Page 463 - ... commence De bonne paix, qui tous biens peut donner. Pour ce, tournay en confort mon penser : Mais non pourtant mon cueur ne se lassoit De veoir France, que mon cueur amer doit. Alors, chargeay en la nef d'Espérance Tous mes souhaitz en les priant d'aler Oultre la mer, sans faire demourance, Et à France de me recommander.
Page 51 - Sun destre guant en ad vers Deu tendut. Angles del ciel i descendent a lui. AOI CLXXVI 2375 Li quens Rollant se jut desuz un pin; Envers Espaigne en ad turnet sun vis. De plusurs choses a remembrer li prist, De tantes teres...
Page 295 - ... de la tor qui vielle estoit et anciienne, si oï Aucassin qui la dedens plouroit et faisoit mot grant dol et regretoit se douce amie que tant amoit. et quant ele l'ot assés escouté, si comença a dire.
Page 197 - Por veoir que ce ot esté, Et vit qu'an ot le pont levé, S'apele, et nus ne li respont. «Di va», fet il, «tu qui le pont As levé, car parole a moi! Ou es tu quant je ne te voi? Trai toi avant, si te verrai Et d'une chose t'anquerrai No veles que savoir voldroie.
Page 185 - voire, voir.' 'an quel meniere?' 'an tel que graindre estre ne puet; en tel que de vos ne se muet mes cuers n'onques aillors nel truis: an tel qu'aillors pansser ne puis ; en tel que toz a vos m'otroi: an tel que plus vos aim que moi; en tel, s'il vos plest, a delivre, que por vos vuel morir ou vivre.
Page 27 - L'uns l'enseyned, beyn parv mischin, de grec sermon et de latin, 90 et lettra feyr en pargamin et en ebrey et en ermin, et fayr a seyr et a matin agayt encuntre son vicin. Et l'altre doyst d'escud cubrir et de s'espaa grant férir 96 et de sa lanci...
Page 43 - or ne sai jo que face. Sire cumpainz, mar fut vostre barnage! Jamais n'iert hume ki tun cors cuntrevaillet. 1985 E! France dulce, cun hoi remendras guaste De bons vassals, cunfundue e chaiete! Li emperere en avrat grant damage.
Page 13 - Buona pulcella fut Eulalia, Bel auret corps, bellezour anima. Voldrent la veintre li Deo inimi, Voldrent la faire diaule servir.

Bibliographic information