Description de la fabrication des bouches à feu en fonte de fer et des projectiles à la fonderie de Liége, tr. par le cap. Neuens

Front Cover
1839
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 114 - Traité élémentaire sur les procédés en usage dans les fonderies pour la fabrication des bouches à feu d'artillerie, et description des divers mécanismes qui y sont établis.
Page 27 - ... fonte dépendait de la température du foyer , et que le manganèse ne favorisait la production de la fonte blanche que d'une manière indirecte , parce qu'il formait avec la silice un silicate très-fusible. De plus , on s'est assuré que la fonte grise obtenue des minerais manganésifères contenait en général plus de manganèse que la fonte blanche.
Page 37 - ... les matières qui composent la partie supérieure des charges. » Ce qui revient à dire, en définitive, que les gaz devant sortir du gueulard avec » une température constante quelle que soit la hauteur du fourneau , il faudra , » pour utiliser la chaleur produite , élever le fourneau en raison de la chaleur qui...
Page 148 - ... sur ce vernis, avec un rouleau fin, une couche légère de vernis ou d'encre siccative, qui ne se dépose qu'aux endroits où le vernis n'a pas été entamé par le burin , et laisse vides tous les creux de la gravure. Lorsque la première couche de cette sorte de peinture est sèche, on en applique une seconde. puis une troisième, et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'on juge que les creux primitifs ont acquis assez de profondeur. Alors la plaque ainsi préparée est plongée dans la pile galvanique,...
Page 34 - ... un silicate acide. Il est donc essentiel d'éviter la production de ce silicate » de fer. Parmi les moyens que l'on peut mettre en usage pour cela , le grillage des » minerais n'est pas le moins efficace. A l'aide de ce...
Page 31 - ... les barres ne se laissent plus courber à angle droit. Au-dessus de cette quantité, c'est un fer détestable et qui par conséquent ne pourrait servir qu'à peu d'usages. Recherches du phosphore et du silicium. Dans les fontes, la détermination du phosphore exige l'habitude des manipulations chimiques.
Page 26 - Le manganèse est de tous les métaux celui que l'on rencontre le plus souvent avec le fer. Il le rend plus dur, sans en affaiblir la ténacité , lorsqu'il est en faibles proportions.
Page 34 - Placés dans le fourneau de réduction , et enveloppés par la flamme, ils sont » en contact par chacune de leurs molécules avec l'hydrogène carboné qui fait par» tic de la flamme et se réduisent dès qu'ils ont atteint la chalenr rouge naissant.
Page 37 - Le rayonnement et le contact de l'air occasionnent des pertes de chaleur plus » fortes dans les petits fourneaux que dans les grands. Les fourneaux élevés sont » donc préférables; mais la hauteur utile varie avec la qualité du combustible; en » effet , la température du gueulard diminuant à mesure que la hauteur du fourneau...
Page 34 - sont ordinairement accompagnés de silice, et quand cet acide manque, on est » obligé d'en ajouter, pour déterminer la fusion des matières terreuses, qui se » trouvent toujours avec l'oxyde de fer.

Bibliographic information