Bulletin ...

Front Cover
1880 - Science
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 35 - Thermodynamique ( s ), est arrivé à conclure que dans un système gazeux la dissociation est, au moins dans de certaines limites, indépendante de la pression. Voici les remarques générales qu'il a présentées à ce sujet. « Considérons un système de deux corps A et B en équilibre : il est indifférent de supposer d'ailleurs les deux corps A et B séparés l'un de l'autre ou bien de les supposer à l'état de mélange. (') 0,24° base du calcul. (') Revue scientifique, 2 octobre 1880; Bulletin...
Page 36 - B rapportée au volume entier du système sera doublée ; c'est ce qui arrive dans la dissociation des composés gazeux. Le rapport des volumes de la combinaison non dissociée au volume des éléments dissociés sera dès lors indépendant de la pression à une même température, au moins entre certaines limites de pression.
Page 36 - ... resteront proportionnelles entre elles et l'équilibre subsistera. » Considérons un système de deux gaz A et B en équilibre dans un vase clos. Pour doubler la masse de chaque point matériel ('), il suffit d'introduire une masse de gaz en équilibre identique à la première, c'est-à-dire de doubler la pression. L'équilibre subsistera et la pression de chacun des gaz A et B rapportée au volume entier du système sera doublée ; c'est ce qui arrive dans la dissociation des composés gazeux.
Page 37 - ... corps sous deux états différents. Considérons une vapeur saturée en équilibre avec le liquide générateur. Introduisons un gaz dans la vapeur : si le gaz n'exerce aucune action sur la vapeur ou sur le liquide, l'équilibre ne sera pas troublé, la tension de la vapeur conserve la môme valeur.
Page 36 - Le rapport des volumes de la combinaison non dissociée au volume des éléments dissociés sera dès lors indépendant de la pression à une même température, au moins entre certaines limites de pression. Cela est facile à concevoir : à mesure que l'on augmente les masses a et...
Page 90 - L'expérience précédente montre que la force élastique d'un mélange de gaz et de vapeur est égale à la somme des forces élastiques qu'auraient séparément le gaz et la vapeur, si chacun d'eux occupait seul le volume du mélange.
Page 35 - Désignons par a et b les masses de deux points matériels qui appartiennent à ces deux corps en équilibre. D'après ce que nous savons sur les forces moléculaires, nous pouvons regarder ces deux points comme sollicités par une force mutuelle...
Page 33 - L'analogie de cette décomposition avec les phénomènes physiques ne parait pas aussi facile à concevoir; le systí-me de trois corps gazeux en équilibre est en réalité plus complexe que le système fourni par un changement d'état physique. Les recherches de M. Ditte sur les acides sélénhydrique et tellurhydrique, de M. Hautefeuille et de M. Lemoine sur l'acide iodhydrique, fournissent des données expérimentales très utiles pour élucider cette question (l). Prenons comme exemple l'acide...
Page 36 - Examinons au même point de vue la production d'une vapear saturée. Un corps solide ou liquide A est en contact avec sa vapeur saturée B à une certaine température : l'équilibre est établi. Introduisons à la même température un volume égal de vapeur : la pression de la vapeur double, mais le corps solide ou liquide est tellement peu compressible que rien n'est changé à ce corps. Les forces qui se rapportent aux actions mutuelles de la vapeur ont varié dans un rapport déterminé, les...
Page 46 - L'œil, oblong, séparé du bout du museau par un intervalle égal à son diamètre, est compris trois fois et demie dans la longueur de la tête.

Bibliographic information