Biographie de la Moselle: ou, Historie par ordre alphab́etique de toutes les personnes nées dans ce département, qui se sont fait remarquer par leurs actions, leurs talens, leurs écrits, leurs vertus, ou leurs crimes

Front Cover
Verronnais, 1829 - Moselle (France) - 587 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 442 - Les Français ont le droit de publier et de faire imprimer leurs opinions, en se conformant aux lois qui doivent réprimer les abus de cette liberté.
Page 391 - Joyes de mariage, ouvrage très ancien, auquel on a joint le Blason des fausses amours; le Loyer des folles amours, et le Triomphe des Muses contre \mour, le tout enrichi de remarques e't de diverses leçons (par Le Duchat). La Haye, chez de Rogissart } 1734
Page 364 - Custine portait une redingote nationale; il regardait avec sensibilité le peuple qui applaudissait à son supplice: ses yeux attendris et quelquefois mouillés de larmes se fixaient vers le ciel. « Arrivé au lieu de l'exécution, il s'est mis à genoux sur les premiers degrés de l'échelle ; puis, se relevant, il a jeté les yeux sur le fer fatal et est monté avec fermeté sur l'échafaud l.
Page 392 - Apologie pour Hérodote , ou Traité de la conformité des merveilles anciennes avec les modernes, par Henri Estienne. Nouvelle édition : faite sur la première : augmentée de tout ce que les postérieures ont de curieux , et de remarques : par M.
Page 205 - Méthode de les employer utilement à la teinture et à la peinture. On ya joint des observations sur les animaux et les minéraux...
Page 143 - GAIUS , récemment découvertes dans un palimpseste de la bibliothèque du chapitre de Vérone , et traduites pour la première fois en français par J.-B.-E.
Page 100 - De la Fièvre en général ; de la Rage ; de la Fièvre jaune et de la Peste. Du traitement de ces maladies d'après une méthode nouvellement découverte, par Godef. Christ. Reisch, Docteur en Médecine et Professeur à l'Université d'Erlangen, etc. Traduit par J.-N.-E. de Bock ; 1800, in-12. — 19°.
Page 188 - Planches enluminées, représentant au naturel ce qui se trouve de plus intéressant et de plus curieux parmi les animaux, les végétaux et les minéraux. Par M.
Page 336 - ... les coupables intrigues de nos anciens ministres. « Votre électeur a partagé leur fureur; mais la république française, dans sa justice, distinguera le vœu de vos concitoyens, de ses projets insensés; ce vœu ne peut se manifester que par une marque prompte de l'alliance que vous voudrez contracter avec nous.
Page 364 - Adieu, mon fils, adieu. Conservez le souvenir d'un père. Je n'emporte qu'un regret, c'est celui de vous laisser un nom qu'un jugement fera croire un instant coupable de trahison par quelques hommes crédules. Réhabilitez ma mémoire quand vous le pourrez; si vous obtenez ma correspondance, ce sera une chose bien facile. Vivez pour votre aimable épouse, pour votre sœur que j'embrasse pour la dernière fois. » Je crois que je verrai arriver avec calme ma dernière heure.

Bibliographic information