La ligue en Bretagne

Front Cover
J.B. Dumoulin, 1856 - 375 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 287 - ... enfler par tout le corps , et de « cette enflure peu échappaient qui ne mourussent. On ne « trouvait autre chose dans les fossés et par les chemins, « que morts de faim, partie ayant encore la vinette ou « graine de lin dans la bouche, partie déjà mangés des loups, « et les autres tout entiers, jusques à la nuit, qu'ils servaient « de pâture, sans qu'ils eussent d'autres sépultures.
Page 230 - Nous perdons un grand homme de guerre, et, encore un plus grand homme de bien. On ne peut assez regretter qu'un si petit château ait fait périr un capitaine qui valait mieux que toute une province.
Page 230 - Tant que j'aurai une goutte de sang et un arpent de terre, je l'emploierai pour la défense de l'État où Dieu m'a fait naître. » Et il engagea sa terre des Tournelles aux marchands, qui fournirent des munitions.
Page 355 - ... d'entrer en des traittez qui vous cousteront « beaucoup. Il falloit aller droit à Nantes et là traitter « à coups de canon, dont il n'en eust pas fallu « quantité pour faire dire à ce prince, qui a tousjours « fait le fin , vous ayant amusé deux ans sur des trait« tez , maudit soit le dernier.
Page 141 - Petite héritière, dites-moi, que cherchez-vous dans ce fossé ? « — Je cueille des fleurs d'été pour mon petit frère de lait que j'aime. « Pour mon petit frère de lait que j'aime, je cueille des fleurs d'été ; mais " j'ai peur, et j'en tremble, de voir arriver la Fontenelle. « — Petite héritière, dites-moi, connaissez-vous la Fontenelle?
Page 357 - MONSIEUR de Rosny, je vous envoye ce courrier expres avec mes lettres de jussion pour ma chambre des comptes , afin de lever les modifications qu'elle a mises au registrement des articles secrets que j'ay accordez à mon cousin le duc de Mercure. Elle s'est tant oubliée que d'avoir pensé que je les envoyois pour en avoir advis et les mettre en deliberation. En telles affaires je ne communique mon pouvoir à personne , et à moy seul appartient , en mon royaume , d'accorder , traitter , faire guerre...
Page 355 - ... voy bien que vous avez en l'esprit. — Je ne suis « pas si ignorant que vous estimez , Sire , luy dites
Page 343 - qui ne veut pas la mort » du pécheur, mais qu'il se convertisse et qu'il vive*, » prolonge souvent le temps de la pénitence.
Page 158 - Il est un Dieu au ciel , je le crois, et un chef en Bretagne, si je puis. — Celui qui veut, celui-là peut; celui qui peut, chasse le Frank. Chasse le Frank , défend son pays, et le venge et le vengera...
Page 287 - ... dedans les parcs et fossés, où les loups les trouvant morts s'accoutumèrent si bien à la chair humaine que , dans la suite , pendant l'espace de sept à huit ans , ils attaquèrent les hommes étant ,même armés , et personne n'osait aller seul.

Bibliographic information