Fragmens de géologie et de climatologie asiatiques, Volume 1

Front Cover
Gide, 1831 - Science - 634 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 198 - ... broyer le premier et le réduire en bouillie. Quand la roche est assez bonne, on avance jusqu'à deux pieds dans les vingt-quatre heures. On reste au moins trois ans pour creuser un puits. Pour tirer l'eau , on descend dans le puits un tube de bambou , long de vingt-quatre pieds , au fond duquel il ya une soupape ; lorsqu'il est arrivé au fond du puits , un homme fort s'assied sur la corde et donne des secousses ; chaque secousse fait ouvrir la soupape et monter l'eau. Le tube étant plein,...
Page 203 - Sur la tête du tube de bambou est un tube de terre glaise , haut de six pouces , ayant au centre un trou d'un pouce de diamètre. Cette terre empêche le feu de brûler le bambou. D'autres bambous mis en dehors éclairent les rues et les grandes halles ou cuisines.
Page 199 - Un petit tube en bambou (ce feu ne le orule pas) ferme l'embouchure des puits et conduit l'air inflammable où l'on veut; on l'allume avec une bougie, et il brûle continuellement. La flamme est bleuâtre , ayant trois ou quatre pouces de haut et un pouce de diamètre. Ici , ce feu est ,trop petit pour cuire le sel. Les grands puits de feu sont à Tsé-LieouTsing (*) , à quarante lieues d'ici.
Page 114 - ... d'une manière permanente à la surface. La circonstance remarquable du voisinage de la mer partout où des volcans sont encore en activité, circonstance que l'on ne peut nier en général , semble avoir pour cause moins l'action chimique de l'eau , que la configuration de la croûte du globe et le défaut de résistance que dans le voisinage des bassins maritimes , les masses de continent soulevées, opposent aux fluides élastiques, et à l'issue des matières en fusion dans l'intérieur de...
Page 198 - ... mais ces cas sont rares. Quelquefois le gros anneau de fer qui suspend le mouton vient à casser; alors il faut cinq ou six mois pour pouvoir , avec d'autres moutons , broyer le premier et le réduire en bouillie. Quand la roche est assez bonne, on avance jusqu'à deux pieds dans les vingt-quatre heures.
Page 203 - D'autres bambous mis en dehors éclairent les rues et les grandes halles ou cuisines. On ne peut employer tout le feu. L'excédant est conduit par un tube hors de l'enceinte de la saline, et y forme trois cheminées ou énormes gerbes de feu flottant et voltigeant à deux pieds de hauteur au-dessus de la cheminée. La surface du terrain de la cour est extrêmement chaude et brûle sous les pieds ; en janvier même tous les ouvriers sont à demi nus, n'ayant qu'un petit caleçon pour se couvrir.
Page 195 - Leur manière de creuser ces puits n'est pas la nôtre. Ce peuple vient à bout de ses desseins avec le temps et la patience, et avec bien moins de dépenses que nous. Il n'a pas l'art d'ouvrir les rochers par la mine , et tous les puits sont dans le rocher. Ces puits ont ordinairement de quinze à...
Page 129 - Un emplacement long de 2oo toises et large de i5o brûla pendant vingt-sept heures sans interruption , et s'éleva au-dessus du niveau du terrain voisin. Après que les flammes se furent éteintes, on vit jaillir des colonnes d'eau qui coulent encore aujourd'hui comme des puits artésiens (i) Voici encore quelques notices sur d'autres lieux volcaniques de l'Asie centrale.
Page 195 - ... leur procédé : si la surface est de terre de trois ou quatre pieds de profondeur, on y plante un tube de bois creux, surmonté d'une pierre de taille qui a l'orifice désiré de cinq ou six pouces : ensuite on fait jouer dans ce tube un mouton , ou tête d'acier, de trois cents ou quatre cents livres pesant.
Page 201 - ... l'eau ayant tari , on creusa, il ya une douzaine d'années, jusqu'à trois mille pieds et plus de profondeur pour trouver de l'eau en abondance : ce fut en vain; mais il sortit soudainement une énorme colonne d'air qui s'exhala en grosses particules noirâtres. Je l'ai vue de mes yeux : cela ne ressemble pas à la fumée , mais bien à la vapeur d'une fournaise ardente.

Bibliographic information