Exposition de l'art ancien au Pays de Liège Catalogue officiel. 1881

Front Cover
L. Grandmont-Donders, impr., 1881 - 541 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Common terms and phrases

Popular passages

Page 63 - Bibliotheca belgica, 1739, 958. 1559Des fontaines acides de la forest d'Ardenne, et principalement de celle qui se trouve à Spa. Par M.
Page 19 - , l'emploi des émaux multicolores, il cherche son principal motif de décoration dans un travail original, qui consiste à couvrir les objets, en tout ou en partie, de délicats rinceaux formés de grappes, de fleurettes et de folioles estampées, réunies par la soudure à de minces tigelles. A ces rinceaux il mêle des figures de cerfs, de chiens et de chasseurs, toutes obtenues, de même que les grappes, les fleurettes...
Page 17 - De sa main droite, l'apôtre infidèle montre sa poitrine, tandis que la gauche, encore appuyée sur l'escabeau qu'il vient de quitter, tient la bourse traditionnelle. Les apôtres les plus rapprochés du Christ paraissent seuls attentifs à ses paroles. Au fond, à droite du tableau, un serviteur apporte une amphore. Au milieu du fond, derrière le Christ, on voit une fenêtre ouverte donnant sur la campagne; dans le lointain du paysage, on aperçoit la porte d'une ville flanquée de deux tours...
Page 68 - Cette porte demeurera fermée ; elle ne sera point ouverte et nul homme n'y passera , parce que le Seigneur Dieu d'Israël est entré par cette porte ; et elle demeurera fermée pour le prince.
Page 17 - En vérité, je vous le dis, l'un de vous me trahira. « (Saint Jean, XIII, 21.) Judas que l'on voit sur le devant de la table et qui, par un geste très vif, se lève de son siège, semble répondre aux paroles du divin maître. De sa main droite, l'apôtre infidèle montre sa poitrine, tandis que la gauche, encore appuyée sur l'escabeau qu'il vient de quitter, tient la bourse traditionnelle. Les apôtres les plus rapprochés du Christ paraissent seuls attentifs...
Page 51 - Il porte sa clef de la main droite et un livre ouvert ' de la main gauche. Le personnage est accosté de deux colonnes et couvert d'une sorte de baldaquin, ce qui forme une espèce de niche. A* 827'.
Page 67 - DE DOM RUPERT. — Provient de l'ancienne église de Saint-Laurent, à Liège. Cette sculpture en haut-relief a probablement servi dans l'origine de retable d'autel. Autrefois elle était richement peinte et ornée de dorures. Les draperies étaient décorées d'un semis de paillettes d'or et d'argent de forme régulière et d'une certaine épaisseur. On en a retrouvé plusieurs lamelles en enlevant la couche de badigeon à l'huile dont la pierre a été enduite au siècle dernier. Dès la fin du...
Page 69 - Le tout est polychromé et doré; la base de la statue est recouverte de parchemin ; les parties ornées de cabochons, de toile qui les sertit; la peinture est appliquée sur un encolage blanc à plusieurs couches. Les yeux des figures sont en verre bleu; le piédestal, le trône, l'encolure de la tunique de l'Enfant, la ceinture et la couronne fleuronnée de la Sainte Vierge sont ornés de cabochons. Les fleurons de la couronne de la Sainte Vierge ont été coupés et le fermoir de sa robe a disparu....
Page 41 - , constatait que, dans cette région, « la plupart des gens ont quelque commencement de grammaire et presque tous, voire jusques aux villageois, savent lire et écrire.
Page 39 - Reedijk pour désigner les humanistes-poètes néo-latins de la fin du XVe et de la première moitié du XVIe siècles) : il avait, en particulier conquis l'estime de Janus Secundus1, le fameux Jean Second, auteur des Baisers.

Bibliographic information