L'art de vérifier les dates ...: t.1-18. L'art de vérifier les dates des faits historiques, des chartes, des chroniques, et autres anciens monuments, depuis la naissance de Notre-Seigneur

Front Cover
Valade, 1826 - Chronology, Historical
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 304 - Recueil des Voyages qui ont servi à l'établissement et aux progrès de la Compagnie des Indes Orientales, formée dans les Provinces Unies des Pays-Bas, publié par Constantin de Renneville (Amsterdam, 1702-1706, 5 Vol.
Page 78 - Voyages et découvertes faites par les Russes le long des cotes de • la mer Glaciale et sur l'Océan Oriental, tant vers le Japon que vers l'Amérique.
Page 441 - Journal du voyage fait par ordre du roi à l'Equateur, servant d'introduction historique à la « Mesure des trois premiers degrés du méridien », par M.
Page 429 - Catholicae expertes existant, uti bruta animalia, ad nostra obsequia redigendos esse, passim asserere praesumant, et eos in servitutem redigunt, tantis afflictionibus illos urgentes, quantis vix bruta animalia illis servientia urgeant. Nos igitur, qui ejusdem Domini nostri vices, licet indigni, gerimus in terris, et oves gregis sui nobis commissas...
Page 23 - Trhoutskis jusqu'au cap Est , de tracer une carte exacte des îles de l'Océan oriental jusque sur les côtes américaines, en un mot de perfectionner les connaissances , qu'on avait acquises sous le glorieux règne de Catherine II , des mers situées entre la Sibérie et le continent de l'Amérique.
Page 26 - ... l'établissement de Shelikoff, avait fondé une école pour enseigner aux enfants du pays à lire et à écrire la langue russe. « L'établissement se composait de cinq maisons bâties à la manière des Russes , et habitées par une cinquantaine de personnes de cette nation. Elles avaient quatre vaches et douze chevaux , et cultivaient des pommes de terre et des choux. Les habitations des naturels étaient en partie souterraines , et elles avaient une porte du côté du levant, qui se fermait...
Page 478 - Leur boisson favorite est la chiclia , qu'ils extraient ordinairement de maïs mâché par de vieilles femmes , dont la salive produit une espèce de fermentation. Ils en tirer.t aussi de pommes et de baies sauvages. Ils la boivent dans une espèce de vase d'environ deux pieds et demi de longueur, qui consiste en une tasse à anse d'un côté , et de l'autre en un long bec , creusé en serpentant pour que la liqueur leur coule doucement dans la bouche, par un petit trou percé au fond de la tasse...
Page 7 - ... cette chaussée paraissait avoir trois ou quatre cents toises de longueur de l'Est à l'Ouest, et se terminait à deux encablures environ de la pointe du continent, laissant une ouverture assez large; en sorte que la nature semblait avoir fait, à l'extrémité de l'Amérique, un port comme celui de Toulon, mais plus vaste dans son plan comme dans ses moyens: ce nouveau port avait trois ou quatre lieues d'enfoncement.
Page 25 - Grec de nation, qui dirigeait l'établissement de Shelikoff, avait fondé une école pour enseigner aux enfants du pays à lire et à écrire la langue russe. « L'établissement se composait de cinq maisons bâties à la manière des Russes , et habitées par une cinquantaine de personnes de cette nation. Elles avaient quatre vaches et douze chevaux , et cultivaient des pommes de terre et des choux. Les habitations des naturels étaient en partie souterraines , et elles avaient une porte du côté...
Page 482 - à une autre vie , pour laquelle on met à ceux qui meurent » de quoi boire , manger et s'habiller dans le tombeau. Les » femmes demeurent plusieurs jours sur les tombeaux de » leurs maris , à leur faire la cuisine , à leur jeter sur le ,• corps de la chicha, qui est leur boisson, et leur acco» modent leur bagage , comme pour faire un voyage de

Bibliographic information