Voyage dans les provinces de Rio de Janeiro et de Minas Geraes, Volume 2

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 180 - La confession, continue-t-il, est celle de toutes les fonctions sacerdotales qui prend aux prêtres le plus de temps , et j'ai vu cinq nègres expédiés en un quart d'heure. Si les ecclésiastiques disent leur bréviaire , il faut que ce soit bien secrètement; car il ne m'est arrivé qu'une seule fois d'en surprendre un remplissant ce devoir. Être prêtre, c'est une sorte de métier, et les ecclésiastiques eux-mêmes trouvent tout naturel de considérer ainsi le sacerdope:
Page 15 - ... qui s'était chargé de fleurs élégantes, est ensuite resté pendant cinq ans sans en rapporter de nouvelles '. Il ne faut pas croire que les forêts vierges soient partout absolument les mêmes ; elles offrent des variations suivant la nature du terrain , l'élévation du sol et la distance de l'équateur. Les bois...
Page 12 - Les fleurs obscures de nos hêtres et de nos chênes ne sont guère aperçues que par les naturalistes; mais dans les forêts de l'Amérique méridionale, des arbres gigantesques étalent souvent les plus brillantes corolles. Les Cassia laissent pendre de longues grappes dorées. Les...
Page 269 - ... les vastes possessions qu'ils avaient acquises par le droit du premier occupant, et ils se retirèrent dans la province de Goyaz et à SaintPaul, leur patrie ». On ne connaît guère la biographie de ces hommes intrépides que par la date, bien récente encore, de leurs découvertes.
Page 15 - Excitéesans cesse par ses deux agens principaux, l'humidité et la chaleur, la végétation des bois vierges est dans une activité continuelle; l'hiver ne s'y distingue de l'été que par une nuance de teinte dans la verdure du feuillage , et , si quelques arbres y perdent leurs feuilles , c'estpour reprendre aussitôt une parure nouvelle. Mais il faut en convenir, cette végétation qui ne se repose jamais ne permet pas qu'on trouve dans les bois vierges autant de fleurs que dans les pays découverts....
Page 12 - YAlistrœmeria pour le mélange de leurs couleurs. « Certaines formes végétales qui ne se montrent chez nous que dans les proportions les plus humbles, là se développent, s'étendent et paraissent avec une pompe inconnue sous nos climats. Des Borraginées deviennent des arbrisseaux; plusieurs Euphorbiacées sont des arbres majestueux, et l'on peut trouver un ombrage agréable sous leur épais feuillage.
Page 14 - Orchidées aux fleurs bizarres leur prêtent une parure étrangère, et souvent ces plantes elles-mêmes servent d'appui à d'autres parasites. De nombreux ruisseaux coulent ordinairement dans les bois vierges; ils y entretiennent la fraîcheur; ils offrent au voyageur altéré une eau délicieuse et limpide, et sont bordés de tapis de Mousses, de Lycopodes et de Fougères, du milieu desquelles naissent des Bégonia aux tiges délicates et succulentes, aux feuilles inégales, aux fleurs couleur...
Page 14 - ... leurs fleurs au naturaliste, le consolent de ne pouvoir atteindre celles des arbres gigantesques qui élèvent audessus de sa tête leur cime impénétrable aux rayons du soleil. Les troncs renversés ne sont point couverts seulement d'obscures cryptogames; les tillandsia, les orchidées aux fleurs bizarres, etc., leur prêtent une parure étrangère, et souvent ces plantes ellesmêmes servent d'appui à d'autres parasites.
Page 9 - Ce charmant paysage est animé par les bêtes de somme qui paissent ça et là , et par des groupes de muletiers dont les uns déchargent leurs marchandises , et dont les autres se reposent déjà des fatigues de la journée, étendus nonchalamment sur le gazon. Les montagnes au pied desquelles nous étions alors font partie de l'immense chaîne qui, après avoir pris naissance dans le nord du Brésil , se prolonge parallèlement à la mer, laisse peu d'intervalle entre elle et le rivage, traverse...

Bibliographic information