Mémoires de M. le comte de Montlosier: sur la Révolution française, le Consulat, l'Empire, la Restauration, et les principaux événemens qui l'ont suivie. 1755-1830 ...

Front Cover
Dufey, 1830 - History
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 183 - Leurs dites -Majestés l'empereur et le roi de Prusse sont résolues d'agir promptement, d'un mutuel accord, avec les forces nécessaires pour obtenir le but proposé et commun. « En attendant, elles donneront à leurs troupes les ordres convenables pour qu'elles soient à portée de se mettre en activité.
Page 64 - ... de l'opinion populaire, cet homme porte avec lui la récompense de ses services, le charme de ses peines et le prix de ses dangers; il ne doit attendre sa moisso'n, sa destinée, la seule qui l'intéresse, la destinée de son nom, que du temps, ce juge incorruptible qui fait justice à tous.
Page 377 - palais , ils se retireront dans la cabane du » pauvre qu'ils ont nourri. Si on leur ôte leur » croix d'or, ils prendront une croix de bois; » c'est une croix de bois qui a sauvé le monde.
Page 226 - Ce ne sont point seulement des brigands qui, à main armée, veulent s'enrichir dans le sein des calamités : dans plusieurs provinces, le peuple tout entier forme une espèce de ligue pour détruire les châteaux, pour ravager les terres, et surtout pour s'emparer des chartriers, où les titres des propriétés féodales sont en dépôt.
Page 341 - ... Je jure de veiller avec soin sur les fidèles de la paroisse qui m'est confiée, d'être fidèle à la nation, à la loi et au roi, et de maintenir de tout mon pouvoir la constitution décrétée par l'Assemblée Nationale et acceptée par le roi.
Page 104 - Messieurs, je viens au milieu de vous avec la confiance que je vous ai toujours témoignée. Vous êtes instruits de la résistance qu'on a apportée hier à mon départ pour Saint-Cloud. Je n'ai pas voulu qu'on la...
Page 11 - ... roi , par ses intentions , ses vertus et son rang suprême, devait en être le chef, puisqu'elle ne pouvait être avantageuse à la nation , sans l'être également au monarque ; enfin , que l'autorité royale devait être le rempart de la liberté nationale , et la liberté nationale la base de l'autorité royale. « Que l'on cite une seule de mes actions, un seul...
Page 247 - ... triompher des circonstances Et moi aussi je ne crois pas les moyens de M. Necker les meilleurs possibles; mais le ciel me préserve, dans une situation si critique, d'opposer les miens aux siens! Vainement je les tiendrais pour préférables : on ne rivalise pas en un instant une...
Page 64 - Tarpéienne ; mais l'homme qui combat pour la raison, pour la patrie, ne se tient pas si aisément pour vaincu. Celui qui a la conscience d'avoir bien mérité de son pays, et surtout de lui être encore utile; celui que ne rassasie pas une vaine célébrité, et qui dédaigne les succès d'un jour pour la véritable gloire; celui qui veut dire la vérité...
Page 98 - L'Europe , dit-il , sera bien étonnée sans » doute, lorsqu'elle apprendra que l'Assemblée nationale a » passé quatre heures entières à délibérer sur le départ de » deux dames qui aiment mieux entendre la messe à Rome

Bibliographic information