Annales des sciences naturelles: Zoologie et biologie animale

Front Cover
Masson, 1857 - Zoology
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 320 - Chose étrange : la femelle trouve à la fois dans les embrassements du mâle, et la vie et la mort de sa progéniture ; au moment où elle se livre au mâle pour la conservation de sa race, les parasites vigilants passent du mâle sur la femelle pour l'extermination de cette même race.
Page 250 - Quand l'embryon débute dans son développement (il s'agit d'un mollusque), quand on a passé la période de la forme framboisée de l'œuf, on ne trouve plus une seule cellule ; c'est à peine si, au milieu des tissus, on aperçoit de loin en loin quelques corpuscules qu'on nommerait mieux granulations.
Page 206 - ... par quatre ou cinq petits monticules qui semblaient laisser entre eux une dépression, une sorte de petit cratère, et en face de ce point se trouvait une matière granuleuse que l'on aurait dit sortir de l'œuf par la dépression
Page 336 - ... blancs, assez gros ; et son appareil d'innervation comprend onze ganglions, en ne tenant compte du collier œsophagien, tandis que dans l'insecte parfait, on n'en trouve plus que sept, trois pour le thorax dont les deux derniers contigus, et quatre pour l'abdomen. Quand ses provisions sont achevées...
Page 91 - ... mammifères, et comme je le ferai plus tard pour la plupart des autres classes. Je me bornerai à exposer les faits essentiels et généraux, en cherchant toutefois, sous ce point de vue, à être aussi complet que possible. Le peu de précision des caractères ornithologiques s'opposera d'ailleurs probablement à ce que cette partie de la paléontologie puisse jamais s'asseoir sur des bases aussi rigoureuses et aussi certaines que celles qui traitent d'animaux dont les différences ostéologiques...
Page 315 - Méloës, se cramponnent à la toison de leur amphitryon et se font voiturer par lui jusque dans sa cellule. Dix fois je recommence la même épreuve avec les divers Hyménoptères qui viennent butiner sur les lilas en fleurs devant ma fenêtre, et en particulier avec des Anthophores mâles; le résultat est toujours le même, les larves s'implantent au milieu des poils de leur thorax. Mais après tant de désappointements, on devient méfiant, aussi convient-il d'aller observer le fait sur les lieux...
Page 353 - ... maintenant d'elle-même. Le jeune Méloé abandonne le duvet de l'Anthophore au moment de la ponte ; et puisque le contact du miel lui est fatal, il doit, pour s'en préserver, adopter la tactique suivie par le Sitaris, c'est-à-dire se laisser couler à la surface du miel avec l'œuf en voie d'être pondu. Là son premier travail est de dévorer l'œuf qui lui sert de radeau, comme l'atteste l'enveloppe vide sur laquelle il est encore ; et c'est après ce repas , le seul qu'il prenne tant qu'il...
Page 147 - ... leur présence, de leur absence, de leur position et de leur nombre des caractères de section. Nous n'avons qu'une observation à faire à ce sujet. Les modifications de la forme générale donnent ici avec toute l'évidence désirable un certain ordre sériai, qui a la valeur d'un fait naturel ; les épines se montrent jusqu'à un certain point indépendantes de cet ordre et de ce fait fondamental; elles paraissent, disparaissent, se multiplient quelquefois, sans que la forme change d'une espèce...
Page 346 - Et que ne serait-ce pas en tenant compte des deux ou trois pontes qui doivent suivre cette première! Les Sitaris, confiant leurs œufs aux galeries mêmes où doivent nécessairement passer les Anthophores, épargnent à leurs larves une foule de dangers qu'auront à courir les jeunes...
Page 373 - ... fortement courbée dans le sens longitudinal. Cette dilatation embrasse étroitement une petite masse pulpeuse, contre laquelle sont appliquées les découpures marginales.

Bibliographic information