L'île de Chypre: sa situation présente et ses souvenirs du moyen-âge, Volume 2

Front Cover
Firmin-Didot et cio, 1852 - Cyprus - 430 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 455 - En tesmoing de ce nous avons fait mettre nostre seel à ces présentes. Donné en uostre chastel de Molins, le xvime jour de Juing de l'an de grâce mil ccc un
Page 431 - ¡celle saincte croix, car elle est grande et grosse, et si se soustient en l'air sans ce que l'en puisse apparcevoir que aucune chose la soustienne; et quant l'en y touche, elle bransle fort1. Apres ce, nous partismes d'illec environ heure de midi, et alasmes au giste, en une ville que l'on appelle Nissa2. Illec geusmes en une maison qui est au roy. Le mardi ensuivant nu...
Page 31 - J'ajouterai seulement que la vie de l'archevêque Samaro ne fournit pas la moindre circonstance qui puisse donner quelque fondement à la création purement gratuite de l'auteur du diplôme de 1196 6. Quoiqu'il soit très-probable que Trani , un des ports les plus actifs de l'Italie méridionale, du xi" au xn" siècle ', ait entretenu des relations avec 1 Rinaldi, Annal.
Page i - L'Académie ne demande pas une simple narration; elle désire que les auteurs, en faisant un récit des événements plus exact et plus étendu que ceux qui existent, ne négligent rien de ce qui se rapporte à la géographie, aux lois, aux coutumes et aux institutions religieuses, politiques et civiles de ce royaume ; elle les invite en outre à rechercher quelles furent, pendant la période de temps indiquée, les relations politiques et commerciales du royaume de Chypre avec l'Europe et l'Asie,...
Page 160 - ... monseigneur le duc ou à ses genz, de laquelle valeur le dit monsieur Sadoc sera et doit estre tenuz par son serment, se le contraire n'estoit cogneu et seu évidemment1. En tesmoign de ce, nous, à la relation des diz clers, notaires commissaires, et par le rapport que il nous firent par leur sermenz de ces choses ainsi estre faites et acordées par devant eux, avons mis en ces présentes lettres le scel de la prevosté de Paris. L'an de grâce mil ccc. vint et huit2, le dimanche dis et neuf...
Page 16 - Limecon à grant joie et à grant honor. Il n'ot mie esté granment en la vile, quant il requist à avoir par le droit de l'empire le baillage dou roi qui estoit merme3 et de sa terre et les homages dou roi et de ses homes.
Page 25 - Le document qui precede a été déjà imprimé presqu'en entier, sous la date de 1 1 80 , dans l'ouvrage intitulé Histoire analytique des actes de la municipalité de Marseille, depuis le x' siècle jusqu'à nos jours, par MM. Louis Méry et F. Guindon '. J'en donne ici un...
Page 432 - Au surplus le roy nous fist tresbonne chiere, et nous envoya de ses plus beaux courciers pour aler a sa court devers luy. Et quant nous fusmes tous venus devers luy, il nous receut moult grandement a lie chère, et quant il ot une pièce parlé a nous il manda a la royne qu'elle venist en sale.
Page 280 - Qui ue fust à sa mort venus. Nos gens queurent de rue en rue, Chascuns ocist, mehaingne ou tue. Tué en ont plus de xx mille, Et coururent toute la ville.
Page 433 - ¡celle maladie, que niondit seigneur n'avoit nul mal dont mort se deust ensuyr. Et mesmement disoit mondit seigneur aux dessusdiz et à ses gens qu'il ne sentoit de mal se petit non , fors tant qu'il ne povoit dormir à son aise. Elle dimenche ensuivant , xvi" jour de Janvier, il fut en trop meilleur point par semblant que encor n'avoit il esté de celle maladie.

Bibliographic information