Voyage aux régions équinoxiales du Nouveau Continent: fait en 1799, 1800, 1801, 1802, 1803 et 1804 par Al. de Humboldt et A. Bonpland, Volume 2

Front Cover
Libr. grecque, latine, allemande [puis:], 1816
0 Reviews
Contrairement à ce qui est indiqué dans le sous-titre, le récit de voyage proprement dit s'arrête autour du 20 avril 1801 lorsque les deux voyageurs, de retour de leur séjour sur l'île de Cuba, se dirigent vers Barancas Nuevas pour s'embarquer sur le Rio Magdalena (t. 12, p . 392). Par rapport à l'éd. orig. in-quarto, cette éd. "économique" in-octavo est donc incomplète.
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 293 - Dans des régions , les roches participent aux mouvemens convulsifs du globe ; dans d'autres , elles s'opposent à la propagation des secousses. On a cru observer que , dans les continens et dans les îles , les côtes occidentales et méridionales sont les plus exposées aux secousses. Cette observation est liée aux idées des géologues sur la position des hautes chaînes de montagnes , et sur la direction de leurs pentes les plus rapides. Dans la...
Page 312 - ... fouillent et qu'ils remuent avec une opiniâtreté invincible : ils ont comme une voix articulée, et quand ils se lèvent sur leurs pieds, ils montrent une face humaine, et en effet ils sont des hommes. Ils se retirent la nuit dans des tanières où ils vivent de pain noir, d'eau et de racines; ils épargnent aux autres hommes la peine de semer, de labourer et de recueillir pour vivre, et méritent ainsi de ne pas manquer de ce pain qu'ils ont semé.
Page 292 - Déjà la terre est quelquefois fortement ébranlée au village de Maniquarez, quand à la côte de Cumana on jouit de la plus parfaite tranquillité. Le golfe de Cariaco n'a cependant que soixante ou quatre-vingts brasses de profondeur. On a cru observer que, 'soit dans les continens, soit dans les îles, les côtes occidentales et méridionales sont les plus exposées aux secousses...
Page 277 - A Cumana , une demi-heure avant la catastrophe , on sentit une forte odeur de soufre près de la colline du couvent de Saint-François , et ce fut là que le bruit souterrain fut le plus fort. On vit en même tems paraître des flammes sur les bords du Rio Manzanares et dans le golfe de Cariaco.
Page 260 - ... ne semblent se dégager qu'à mesure que le terreau renfermant les dépouilles d'une innombrable quantité de reptiles, de vers et d'insectes, commence à s'imprégner d'eau. Partout où l'on remue le sol, on est frappé de la masse de substances organiques qui tour à tour se développent , se transforment ou se décomposent. La nature, dans ces climats, paraît plus active, plus féconde, on dirait plus prodigue de la vie.
Page 302 - On ne sauroit nier que souvent, lorsque de fortes secousses se succèdent dans l'espace de quelques heures , la tension électrique de l'air augmente ' sensiblement à l'instant où le sol est le plus agité...
Page 2 - Pizarrone fût pas un vaisseau très-bon voilier, nous' parcourûmes, en vingt jours, l'espace de neuf cents lieues, qui sépare les côtes d'Afrique de celles du nouveau continent.
Page 55 - ... pas moins entre elles par la hauteur de leur taille, par leur teint plus ou moins basané, par un regard qui exprime chez les uns le calme et la douceur, chez les autres un mélange sinistre de tristesse et de férocité.
Page 292 - Erzgelùrge. côte méridionale et calcaire du golfe de Cariaco jusqu'à la ville de ce nom, tandis qu'à la péninsule d'Araya et au village de Maniquarez le sol ne participoit pas aux mêmes agitations.
Page 287 - L'hypothèse d'après laquelle , dans les tremblemens de Cumana, des fluides élastiques tendraient à s'échapper de la terre , semble confirmée par le bruit effrayant qu'on observe pendant les secousses aux bords des puits de la plaine des Charas ; quelquefois l'eau et le sable sont projetés à une grande hauteur. Des phénomènes analogues avaient déjà été observés par les anciens qui habitaient des parties de la Grèce et de l'Asie mineure.

Bibliographic information