Histoire de la cavalerie française, Volume 3

Front Cover
J. Hetzel et Cie, 1874
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 43 - Trêves en 1676 , à la bataille de Cassel et au siège de Saint-Omer en 1677, à ceux de Gand et d'Ypres et à la bataille de SaintDenis près Mons en 1678 , au siège de Luxembourg en 1684 , à...
Page 277 - ... blancs et orange, culotte bleue avec trois rangs de cordonnets, shako noir bordé d'un galon blanc et orange, fleur de lis sur le devant et aigrette de plumes, col noir, sabretache rouge avec un lion couronné et...
Page 61 - Montpinçon a continué la lignée ; il a fait toutes les campagnes de la guerre de sept ans...
Page 22 - Ils étaient armés d'une lance de neuf pieds avec une banderole, d'un sabre et d'un pistolet à la ceinture. Les pacolets, ou dragons, avaient aussi l'habit vert, avec les parements, le collet, les revers à la bavaroise, et la doublure de couleur...
Page 22 - Le cheval était couvert d'une peau de loup. L'armement consistait en un fusil, un sabre et deux pistolets. Le maréchal de Saxe, qui avait des goûts asiatiques, voulut avoir, pour sa garde personnelle, une compagnie entièrement composée de nègres montés sur des chevaux blancs.
Page 215 - Allemagne et Flandre. Bataille de Fleurus en 1690. Siège de Mons, combat de Leuze en 1691. Siège de Namur, bataille de Steenkerque en 1692. Bataille de Neerwinden, siège de Charleroi en 1693.
Page 175 - Il porlait habit et manteau gris blanc, doublure et parements rouges, boutons de cuivre plats, buffle à boutons de cuivre, bandoulière et culotte de peau, chapeau bordé d'argent : l'équipage rouge bordé d'un galon à carreaux violets et blancs.
Page 81 - Le roi fait la première dépense, 114,500 livres : soit 8,5oo livres par compagnie, dont 6,000 pour la levée, 1,200 pour manteaux et bonnets, 400 pour les quartiers d'assemblée et 900 pour les fusils. Ce régiment...
Page 35 - ... avec des ganses noires, qui s'attacheront à un bouton cousu sur le milieu de la forme. Ils seront bordés d'un bord de laine noire de neuf lignes de large, et garnis en temps de guerre d'une calotte de fer évidée.
Page 276 - Première formation : en 1744, habit bleu de roi, parements et revers jaune paille, buffle et culotte de peau avec une petite manche rouge, boutons et boutonnières jaunes, aiguillettes rondes et chapeau bordé d'or.

Bibliographic information