RLètopisets" Pereyaslavlya-Suzdal'skago, sostavlennîĭ v" nachalè xiii Rvèka, izd. K.M. Obolenskim".

Front Cover
1851
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Contents

Common terms and phrases

Popular passages

Page xci - Histoire de la Littérature Grecque Profane, depuis son Origine jusqu'à la Prise de Constantinople par les Turcs; suivie d'un Précis de l'Histoire de la Transplantation de la Littérature Grecque en Occident ; seconde édition, entièrement refondue sur un nouveau plan, et enrichie de la Partie Bibliographique, 8 vols.
Page xci - JEAN, nommé le Sicilien, qui a vécu dans le neuvième siècle, a laissé une chronique qui va depuis l'origine du monde jusqu'à l'an 866. Elle n'a pas été imprimée. A la bibliothèque de Vienne , il en existe un exemplaire avec une continuation anonyme qui finit en 1222.
Page xcii - C'est plutôt une histoire ecclésiastique qu'une 'histoire politique. Cependant nous la plaçons ici, parcequ'elle remplit une lacune dans l'histoire Byzantine. A la vérité, les deux manuscrits, d'après lesquels cette chronique a été publiée , se terminent au régne de l'Empereur Valens , mais il en existe à la bibliothèque de Paris un troisième, où...
Page xcii - Ho^vôsvHtjs écrivain chrétien qu'il ne faut pas confondre avec l'auteur de l'Onomasticon. Il a composé une chronique qui commence à l'origine du monde. L'auteur l'a appelée histoire physique, iffropia .tpvßixtj , parceque son ouvrage s'étend beaucoup sur la création du monde.
Page lix - Сборнйкъ писанъ въ листъ, на лощеной бумаг* , двумя столбцами , мелкимъ полууставомъ, переходящимъ въ скоропись, во второй половин* XV в*ка, съ рукописи переписанной въ 1261 году; в ь бумаг* видны знаки бычачьей головы, точно таше, какъ въ Супрасльской рукописи.
Page xcii - S. Cyrille les fit traduire dans les dialectes slaves, et on assure qu'elles existent encore en langue bohémienne. L'original grec s'est perdu; mais nous en avons une ancienne traduction latine dans laquelle le recueil porte le titre de Quadripartitui apológica* , ou de Spéculum tapientiae.
Page v - С. 945 послаша по ню. [Князю же веселее творящу къ браку, и сонъ часто зряше Малъ князь: се бо пришедъ Олга, дааше ему пръты многоценьны червены, вси жемчюгомъ иссаждены, и одеяла чръны съ зелеными узоры и лодьи, въ нихъ же несенымъ быти, смолньт] 1).
Page xci - Шёлля: salonique , qui porta la lumière de l'Evangile chez les peuples slaves , et nommément chez les Moraves et les Uohémiens, et fut l'auteur de cet alphabet qui, après avoir été nommé d'abord Cyrillique, éprouva ensuite une légère altération, moyennant laquelle une espèce de pieuse fraude l'a attribué à S. Jérôme , et appelé dès-lors Hiéronymique: c'est l'alphabet dont les Russes se servent encore.
Page xciii - Bononine , 1779 in fol. MS Hardi, ayant trouvé ce même ouvrage plus complet dans un manuscrit de la bibliothèque de Munich, qui en nomme I auteur, le crut inédit et le fit imprimer sous le titre de Julii Pollucis hist. phis, nunc primum gr. et lat. édita Monachii.
Page v - ... черты изъ внутренняго быта нашей старины. Самая обязанность мстить за смерть убитыхъ родственниковъ принадлежитъ къ весьма знаменательнымъ сторонамъ. древнейшей Русской исторш.

Bibliographic information