Archives des missions scientifiques et littéraires

Front Cover
Imprimerie nationale., 1885 - Science
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

Arias de Reina

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 257 - VIII* volume du Corpus, tout en admettant l'existence de cette organisation intermédiaire, ne voient pas dans le magistratus autre chose que le magister pagi. N'est-ce pas se refuser à la conclusion après avoir posé les prémisses ? Après nous être demandé, pour notre part, en quoi pouvait consister cette organisation spéciale prenant rang, pour ainsi dire, entre celle du pagus et celle du municipe, nous sommes...
Page 196 - Ton remarque encore dans le champ un travail au pointillé destiné à fixer des pâtes colorées qui les indiquaient et qui ont disparu. La partie postérieure de la dalle est ornée de bas-reliefs appartenant à une dalle primitive beaucoup plus grande, peut-être un côté de sarcophage antique de l'époque byzantine : grande croix grecque martelée, inscrite dans une couronne; losanges, entrelacs, 1 Cf. mon rapport n° 3. Aux indications données dans ce rapport, j'ajouterai que j'ai relevé...
Page 261 - L'Académie n'a pas oublié qu'elle doit déjà au même officier la connaissance d'une mosaïque très curieuse trouvée par lui à Hammam-Lif, et dont une copie à l'aquarelle lui a été soumise l'an dernier. Les inscriptions copiées par M. de Prudhomme sont au nombre de cent cinquante environ; la plupart sont inédites et proviennent des fouilles exécutées sous sa direction. M. de Prudhomme exprime lui-même à plusieurs reprises le regret de n'avoir pas eu à sa disposition de papier à estampage;...
Page 259 - ... décoraient. Les monticules qu'on a déblayés recouvraient les restes de maisons romaines , ornées de pavés en mosaïque d'une très bonne exécution. M. Gilbert énumère les objets que les fouilles d'El-Kantara ont rendus au jour : nous signalerons, d'après lui, un masque de femme grimaçant, ciselé sur bronze en demi-relief, une statue d'homme drapé et une tête virile barbue en marbre blanc. La découverte la plus importante est celle d'un pavé en mosaïque où l'on voyait quatre chevaux...
Page 255 - A ANOS V PRO SAL NIBVS M AVRELI AN R RAD1 CIVV CVRO Cette dédicace à Mars Victor Augustus, pour le salut de l'empereur M. Aurelius Antoninus (Garacalla), a été gravée sur une pierre qui portait déjà une inscription dont il subsiste encore quelques caractères. On s'est borné à effacer tant bien que mal le premier texte et à graver le second dans un rectangle central creusé à cinq millimètres de profondeur. On trouve en Afrique de nombreux exemples d'économies de ce genre. Les deux derniers...
Page 225 - Letaille a reçu, au mois d'octobre 1888, une nouvelle mission du Ministère de l'instruction publique, à l'effet de poursuivre ses recherches dans le vaste champ de ruines de Makter. Cette seconde campagne, conduite par lui avec beaucoup de persévérance et de zèle, a déjà donné des résultats intéressants dont nous ne pouvons signaler ici que les principaux. Les deux inscriptions suivantes, dont M. Letaille nous a adressé les estampages, donnent pour la première fois le nom complet de...
Page 259 - Goritana avait une organisation supérieure à celle d'un simple pagus. Les libéralités testamentaires que la cité reconnaît, au moins indirectement, sont trois fois plus considérables que dans le texte précédent. Aussi n'est-ce plus un banquet annuel qui est offert aux décurions; ce sont des sportules, c'est-à-dire des sommes d'argent, qui leur sont distribuées; on sait que les sportules consistaient, à l'origine, en comestibles contenus dans des corbeilles; ces offrandes en nature se...
Page 35 - Zaghonan par les passages situés à gauche du Djebel Takroun que nous avons découvert, à quelque distance du pied de la montagne, une agglomération de deux cent cinquante à trois cents dolmens en parfait état de conservation. Cette vaste nécropole préhistorique occupe un carré de 5oo mètres de côté environ. Chaque dolmen, uniformément orienté de l'est à l'ouest, est entouré d'une enceinte de .pierres enfoncées en terre, ayant 6 à 7 mètres de diamètre.
Page 256 - Publius Ligarius Securus, dans un légitime sentiment de piété filiale, a élevé (cette statue), le terrain ayant été accordé par un décret des décurions ». En dehors de l'inscription, et sur la plinthe supérieure du piédestal, on remarque, en petits caractères, l'abréviation MENSVR. Elle constate sans doute que la plinthe donne précisément la mesure de l'emplacement concédé par le décret de la curie.
Page 252 - D'autres fouilles, pratiquées par lui à BouHamba, à 1,800 mètres de Badja, ont amené la découverte d'une nécropole punique dont cent vingt caveaux ont été explorés. Tous les tombeaux sont construits sur un même modèle. On y descend par une entrée rectangulaire, taillée dans une maçonnerie en béton entremêlé de grosses pierres; le couloir conduit à une voûte dont la coupe est tantôt circulaire et tantôt carrée. Le caractère de ces tombes est celui de la seconde époque phénicienne....

Bibliographic information