Histoire du portrait en France

Front Cover
A. Quantin, 1884 - Portraits, French - 274 pages
0 Reviews
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Common terms and phrases

Popular passages

Page 248 - mourir sur un champ de bataille qui compte aussi plus « d'une victime ; personne en si peu de temps, n'a fait « tant de choses et aussi bien.
Page 164 - Vien l'était aussi. Quoi qu'il en soit, M. Pierre, peintre fort médiocre, car il ne voyait dans la peinture que le maniement de la brosse, avait de l'esprit; de plus, il était riche, ce qui lui donnait les moyens de recevoir avec faste les artistes, qui dans ce temps étaient moins fortunés qu'ils ne le sont aujourd'hui. Son opposition aurait donc pu me devenir fatale, si dans ce temps-là tous les vrais amateurs n'avaient pas été associés à l'Académie de peinture, et s'ils n'avaient formé,...
Page 145 - Ce grand artiste avait alors quatrevingts ans, et malgré son grand âge, son beau talent semblait être encore dans toute sa fraîcheur. Il faisait le portrait d'une femme laide ; il la peignait avec une ressemblance parlante, et, malgré cela, les personnes qui ne voyaient que son portrait la trouvaient belle. Cependant l'examen le plus scrupuleux...
Page 194 - Simon Candeille lui parurent-elles une injure insupportable. Mais il entra dans une véritable fureur lorsqu'il reçut une lettre de cette dame qui lui demandait son portrait et le prix qu'il croyait devoir y mettre. Girodet brisa le cadre, coupa la toile en plusieurs morceaux, mit le tout dans une caisse qu'il envoya pour toute réponse à M»
Page 194 - Quoique le peintre eût mis tous ses soins à la perfection et même à l'ornement de cet ouvrage, car il peignit des camées allégoriques sur les angles de la bordure, l'actrice ne trouva pas son portrait ressemblant et en fit chez elle des critiques assez peu mesurées, que des indiscrets rapportèrent à Girodet. Celui-ci ne souffrait patiemment les observations de personne ; aussi les plaisanteries de Mme Simon Candeille lui parurent-elles une injure insupportable.
Page 194 - ... venger et de rendre sa vengeance publique. Dans l'espace de quelques jours et de quelques nuits, il composa et peignit un petit tableau où il représenta celle dont il avait déchiré le portrait, nue, étendue sur un lit, et, nouvelle Danaé, recevant une pluie d'or qui tombait de tous les côtés. Outre plusieurs détails plus que satiriques, on voyait sur le devant de la scène un énorme coq d'Inde; dans le profil duquel l'artiste avait trouvé moyen de confondre les traits de l'homme dont...
Page 250 - ... que si parfaite, qu'on devine difficilement la « différence qui sépare le marbre sculpté de la « réalité vivante; mais pour peu qu'on prenne « la peine de comparer le buste au modèle , on « s'aperçoit bien vite que le mérite principal de « M. David consiste à interpréter la nature pour « lutter avec elle. » De son piopre mouvement, et souvent à ses frais, M.
Page 42 - Paix1 que lui avaient commandée les confrères de l'église Saint-Jean. Désirant voir l'effet de son travail, il remplit les tailles tracées par son burin d'un liquide composé d'huile et de noir de fumée. Le hasard voulut qu'un paquet de linge humide fût placé sur la plaque d'argent ainsi préparée.
Page 194 - Simon Candeille. Jusque-là l'artiste était dans son droit, et on aurait pu lui passer cette boutade quoiqu'un peu vive, mais il résolut de se venger et de rendre sa vengeance publique. Dans l'espace de quelques jours et de quelques nuits, il composa et peignit un petit tableau où il représenta celle dont il avait déchiré le portrait, nue, étendue sur un lit, et, nouvelle Danaé, recevant une pluie d'or qui tombait de tous les côtés. Outre plusieurs détails plus que satiriques, on voyait...
Page 26 - Clouet, en diffèrent essentiellement. Ici les dimensions sont souvent petites, mais dans tous les cas le travail du pinceau est d'une délicatesse inouïe, le coloris est vif et léger, les détails sont rendus avec une exactitude scrupuleuse, les tons des chairs...

Bibliographic information