Dictionnaire historique et biographique des généraux français, depuis le onzième siècle jusqu'en 1820, Volume 5

Front Cover
L'auteur, 1822 - France
1 Review
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

TOME CINQUIEME

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 383 - Duroc, il est une autre vie: c'est là que vous irez m'attendre et que nous nous retrouverons un jour. — Oui, Sire, mais ce sera dans trente ans, quand vous aurez triomphé de vos ennemis et réalisé toutes les espérances de notre patrie.
Page 547 - Je fis appeler mes domestiques, trois étaient absents ; l'un avait été blessé. Je fis préparer les armes, qui nous avaient servi en voyage, dans l'aile du palais que j'habitais. Un sentiment d'orgueil national, que je ne pus vaincre, dicta à quelques-uns des officiers le projet d'aller enlever le cadavre de leur malheureux général. Ils y réussirent à l'aide de plusieurs domestiques fidèles, en passant par un chemin détourné, malgré le feu incertain et hasardé, que la soldatesque lâche...
Page 188 - Paris sans garde étrangère; 2" de prendre la cocarde tricolore; 3° de garantir les propriétés et les personnes quels qu'eussent été leurs fonctions, places, votes et opinions; 4" de maintenir les deux chambres; 5°...
Page 406 - L'issue de ce combat a été fatale aux combattans mameloucks , qui ont été forcés de prendre la fuite vers le coucher du soleil , après avoir laissé sur le champ de bataille un grand nombre de leurs combattans.
Page 120 - Après celle de 1795, il leva une légion qu'il conduisit en Hollande, et qui, lors de l'invasion de ce pays par les troupes républicaines, passa à la solde et au service de l'Angleterre. L'infanterie de cette légion ayant été détruite à Quiberon en...
Page 352 - ... grade de général de division ( 2 mai 1797) et aux fonctions de directeur du dépôt de la guerre. S'étant déclaré zélé partisan du 18 brumaire , Dupont reçut de Bonaparte l'emploi de chef de l'état -major général de l'armée de réserve, et se signala à Marengo , où il assura la victoire par l'ordre qu'il donna, de son chef, au colonel Rigaud de rallier et de ramener au combat plusieurs bataillons qu'une retraite précipitée avait jetés sur San-Juliano.
Page 11 - ... le devoir les y force, ont pitié de ta jeunesse, et sont devenus tes intercesseurs. Je t'accorde la vie; mais elle n'est plus à toi, et je ne t'en laisse la jouissance qu'en me réservant le droit de te la redemander toutes les fois que le service du roi l'exigera. » En achevant ces paroles, il lui attache au...
Page 530 - ... de cavalerie. Le général Duhesme , qui commandait l'avant-garde de la division, voyant les grenadiers hésiter à l'aspect d'un danger aussi imminent, descend de cheval, prend le fusil d'un soldat, se met en ligne avec le premier peloton d'un bataillon serré en masse , et le mène ainsi , à travers une nuée de tirailleurs ennemis, jusqu'à une position d'où il pût protéger le débouché du reste de la colonne française. Le combat continua avec acharnement ; plusieurs bataillons furent...
Page 261 - ordre de vous rejoindre dans le courant de l'hiver; « je compte aussi vous revoir sous peu. ..Bien servir « mon pays et rester le moins possible sans rien faire, « est tout ce que je désire; personne ne vous est plus « dévoué que moi, et personne n'a plus d'envie d'être
Page 383 - Oui, sire; mais ce sera dans trente ans , quand vous aurez triomphé de vos ennemis , et réalisé toutes les espérances de notre .patrie, J'ai vécu en honnête homme; je ne me reproche rien. Je laisse une fille, votre majesté lui servira de père.

Bibliographic information